Archive for février, 2006

Socrate

Posted in Dossiers on février 15th, 2006 by gerard – Commentaires fermés sur Socrate

Début 2007, j’envoyais cette blague à mon copain A.:

Ce vieux Socrate, ce sacré Platon, cette salope de Xanthippe…soc00

1/ In ancient Greece (469-399 BC), Socrates was widely lauded for his wisdom. One day the great philosopher came upon an acquaintance who ran up to him excitedly and said, « Socrates, do you know what I just heard about one of your students?
« Wait a moment, » Socrates replied. « Before you tell me I’d like you to pass a little test.
It’s called the ‘Test of Three’. »
« Three? » »That’s right, » Socrates continued.
« Before you talk to me about my student, let’s take a moment to test what you’re going to say. The first test is Truth. Have you made absolutely sure that what you are about to tell me is true? »
« No, »  the man said, « actually I just heard about it. »All right, » said Socrates.
« So you don’t really know if it’s true or not. »
« Now let’s try the second test, the test of Goodness. Is what you are about to tell me about
my student something good? »
« No, on the contrary… » »So, » Socrates continued, « you want to tell me something bad about him even though you’re not certain it’s true? »
The man shrugged, a little embarrassed.Socrates continued. « You may still pass though,
because there is a third test – the filter of Usefulness. Is what you want to tell me about my student going to be useful to me? »
« No, not really… »

« Well, » concluded Socrates,
« if what you want to tell me is neither True nor Good nor even Useful, why tell it to me at all? »
The man was defeated and ashamed.

This is the reason Socrates was a great philosopher 
and held in such high esteem.

It also explains why he never found out that Plato was banging his wife. 

(Qu’on peut énoncer rapidement en français comme suit: Comme vous le savez tous, Socrate était un philosophe grec réputé pour sa sagesse.
Un jour qu’il se promenait sur l’agora, il fut abordé par un quidam qui l’interpella ainsi :
–  » Socrate ! Tu sais ce que je viens juste d’apprendre à propos d’un de tes élèves ? »
–  » Attention » lui dit Socrate, « avant de dire quoi que ce soit, il faut que tu passes un certain test. Je l’appelle le test du triple filtre… »
–  » Triple filtre ? »
–  » Oui. Avant que tu ne me parles d’un de mes élèves, ce serait bien que tu filtres ce que tu vas dire … Le premier filtre est le filtre VERITE. Es-tu absolument certain que ce que tu vas me dire est vrai ? »
–  » Euh … C’est à dire … Non. Je l’ai juste entendu dire … »
–  » Bien, tu n’es donc pas certain que ce que tu vas dire est la vérité. Le second filtre est la BONTE. Ce que tu as à me dire est-il bon pour mon élève ? »
–  » Ben … pas exactement … »
–  » Donc, tu veux me dire quelque chose de désagréable pour mon élève sans être sûr que ce soit vrai. Essayons le troisième filtre, si tu veux bien. Il s’agit du filtre de l’UTILITE. Ce que tu veux me dire est-il utile pour moi ? »
–  » C’est difficile à dire, plutôt non, en réalité … »
–  » Tu m’accorderas donc que tu souhaites me confier quelque chose de désagréable sur mon élève, qui ne me sera d’aucune utilité et dont tu n’es pas sûr. Ne crois-tu pas qu’il vaut mieux, dans ce cas, te taire ? »
–  » Si, Socrate, je vois bien que tu as raison. Je me tairai donc. »
C’est par ce genre de raisonnement que Socrate est passé à la postérité comme un grand sage.) 
2/
soc01
 Socrates =  Aaaah juventii meam!! Maxima dolor!! Nihil branlorum ad lenocinio!! 

Socrate                    =  Puiskej’vous l’dis bande de nases, elles sont toutes »en mains »! 

 Discipulis= Nihil branlorum??? Porca miseria!…soc02

soc03 

 

Chœur des « vierges »= No vacancy guys ! Z’aviez qu’à réserver avant !

Choeur des disciples= P… Maître! Mais c’est qu’on a les poireaux engorgés nous !!!

soc04

 Les réservées & les réservataires= C’est bien fait pour le Socrate’s band! Z’ont plus qu’à se palucher maintenant!

A. répondit finement, à son habitudesoc05

La seule chose qui m’étonne, dans cette histoire, c’est que Socrate parle italien, anglais, l’argot et surtout latin !!!!  Moi, je le croyais grec !!!!Salamaleks greco-romains          A.

In illo tempore

En ce temps-là

dixit Socrates discipulis suis ;

Socrate dit à ses disciples :

« Eamus ad lenocinium! »

« Allons au bordel! »

« Eamus! Eamus! »

« Allons-y! allons-y!

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

Et fuerunt.

Et ils y allèrent.

Ut entrabat in lenocinio

En entrant dans le bordel

dixit Socrates ad matrem putam :

Socrate dit à la maquerelle :

« Ubi sunt putae? »

« Où sont les putes? »

« Putae non sunt ibi »

« Les putes ne sont pas ici »

dixit mater puta.

dit la maquerelle.

« Merda! » dixit Socrates.

« Merde! » dit Socrate.

« Terque quaterque merda! »

« Et trois fois et quatre fois merde! »

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

« Et Flavia? » dixit Socrates.

« Et Flavie? » dit Socrate.

« Flavia in Aegypto fugit ».

« Flavie s’est enfuie en Egypte ».

« Merda! » dixit Socrates.

« Merde! » dit Socrate.

« Terque quaterque merda! »

« Et trois fois et quatre fois merde! »

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

« Et Calpurnia?» dixit Socrates.

« Et Calpurnie? dit Socrate.

« Calpurnia plena est ».

« Calpurnia est pleine ».

« Merda !» dixit Socrates.

« Merde! » dit Socrate.

« Terque quaterque merda! »

« Et trois fois et quatre fois merde! »

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

« Et Lesbia? » dixit Socrates.

« Et Lesbie? » dit Socrate.

« Lesbia cum amica Sappho vixit »

« Lesbie fait sa vie avec sa copine Sappho »

« Merda! » dixit Socrates.

« Merde !» dit Socrate.

« Terque quaterque merda! »

« Et trois fois et quatre fois merde! »

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

« Et Livia? » dixit Socrates.

« Et Livia? » dit Socrate.

« Livia ab verola contaminata est »

« Livia a attrapé la vérole »

« Merda! » dixit Socrates.

« Merde! » dit Socrate.

« Terque quaterque merda! »

« Et trois fois et quatre fois merde! »

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

« Et  Julia? » dixit Socrates.

« Et Julie? dit Socrate.

« Julia britannicos suos habet ».

« Julie a ses ANGLAIS ».

« Merda! » dixit Socrates

« Merde! » dit Socrate.

« Terque quaterque merda! »

« Et trois fois et quatre fois merde! »

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

« Et spado Antonius? » dixit Socrates.

« Et l’eunuque Antoine? » dit Socrate.

« Antonius cum marito meo fugit »

« Antoine s’est enfui avec mon mari ».

« Merda maxima! » dixit Socrates.

« Très grande merde! » dit Socrate.

« Terque quaterque merda! »

« Et trois fois et quatre fois merde! »

dicerent discipulis una voce.

dirent les disciples d’une seule voix.

« Masturbamus igitur! » dixit Socrates.

« Masturbons-nous donc! » dit Socrate.

« Ita est!  Ita est!»  responderent discipulis una voce.

« Bien dit! bien dit! » répondirent les disciples d’une seule voix.

Et masturbaverunt.

Et ils se branlèrent.

 PS: Oups! Je crois que mon Palatin(je veux dire « mon bas-latin ») de cuisine s’est un peu mélangé avec d’autres idiomes! Pas grave: tu entraveras quand même!

Augustus salutationem, Massiliensis Gerardus

PS n°2: Oui, oui, il est bien grec mais seulement quand il utilise la porte de derrière(en rosbif « backdoor entrance », en francilien du XIVème siècle « l’huis d’empapaoutage »).soc06