Archive for mai, 2009

Festival de Cannes 2009

Posted in Perlouzes solitaires on mai 15th, 2009 by gerard – 4 Comments

La 62ème édition sublimée par la venue de cet énorme monstre sacré du 7ème Art:

http://www.monfestival.fr/index.php?v=d1e987882a3d205ef1d6373f97a9113d

cannes

Lady Di, sa vie, son oeuvre.

Posted in Perlouzes solitaires on mai 15th, 2009 by gerard – 7 Comments
Profite , ami visiteur, de la prose érudite de notre compère A. qui est l’auteur de ce puissant article. Je n’ai eu qu’à y ajouter quelques photos, c’est tout.

Diana (ou Y’en a) Spencer Tracy, princesse de la Gale et du Morbak (née le 1er juillet 1961 à Kidordine en ENGUEULE-TERRE, décédée le 31 août 1997 à Paname***), fut l’épouse de Charlot les Bretelles du 29 juillet 1981 jusqu’à son divorce en 1996 (on n’en a rien à cirer). Elle était conne comme un balai de chiottes, mais pour lui être agréable on l’appelait Son Altitude la Princesse de la Gale et Comtesse de Munster et Livarot, Duchesse des Cornus (où qu’ils aillent), Duchesse de Rote-à-table, Comtesse de Pouic-pouic, Baronne des Renfognés, Dame-pipi des Îles, Princesse de J’écosse les Petipwah, mais avait comme titre officiel Son Altitude Bestiale, la Princesse de mes deux et de la Gale. Elle est connue en tant que Lady Séprières ou Lady Lamesse ; la presse l’appelait également (la) Princesse Y’en a, bien que ce titre soit incorrect car réservé aux princesses de sang impur, celui qui abreuve nos sillons. Elle était connue pour la froideur de son entrejambe. Sa nullité émotionnelle fascinait le monde pendant qu’elle essayait vainement de tirer sa crampe avec le Royal Demeuré dans les années 1980 et les années 1990, inspirant des flots de biographies dithyramchèvres, des films X soft, des articles de Hara-Kiri, des déclarations de Nixon et des navets de télévision à gogo (bons d’ailleurs pour les gogues).

PR001_Charles

Le temps des fiançailles n°1

fiances

Le temps des fiançailles n°2

De ses fiançailles avec le Prince de la Gale en 1981 jusqu’à sa mort en 1997, lors d’un accident de trottinette controversé à Paris, Y’en a fut l’une des femmes les plus célèbres du monde pour la vacuité de son regard et la taille monstrueuse de ses Reeboks. Elle était la célébritude féminine prééminente de son école maternelle (elle ne put jamais arriver jusqu’au CP1), et aussi une figure emblématique de la mode des mémés octogénaires.

canari

Idéal de la stupidité féminine, insultée et tartifiée pour son rôle dans la jet-set et sa campagne internationale contre la blennorragie de l’oreille gauche et la greffe de hernie. Pour ses admirateurs, Y’en a était un modèle de connerie, alors que ceux qui l’avaient d’abord portée au pinacle trouvaient sa vie peu édifiante (poil à la fente).

invisible03

Ils l’appelaient cependant Sainte-Y’en a, et ma cousine Bernadette jura même qu’elle l’avait vu apparaître dans la grotte de Lourdes (ou dans un club d’échangistes, elle ne se souvenait plus très bien). Ma cousine prétendit qu’à cette occasion la blondasse portait un gilet de sauvetage de chez Dior et un string brodé de diamants. Lady Y’en a fut également une femme très populacière, aimée des turfistes, des dinandiers et des saxophonistes (plus aimée, tu meurs !), bien plus que la Reine Eh ! lisse ta bête, la vieille toupie de Balmoral.

LIZ01

***C’est à cette occasion que fut composée la chanson de marins bien connue : « Le 31 du mois d’a-oût, / Nous vîmes venir fonçant vers nous / une Mercedes d’Engueuleterre / qui faisait cinq ou six tonneaux / c’était pour aller sur l’poteau ». ( Prononcer a – oût)

Il est vrai que la coïncidence de dates laisse rêveurs les haruspices. Et pas que les haruspices ! (dans un violon). Les derviches-tourneurs, les harpistes, les taxidermistes, les cascadeurs, les mirebalais, les dames-pipi, les porte-coton, les montastrucois, les peine-à-jouir, les bonobos, les laissés-pour-compte, les putes borgnes, les romanichels et — afin que je sois exhaustif –les quadrumanes et les monotrèmes, sont également médusés. Mais tous opinent quant au refrain de la romance susdite : « Et merde pour la reine d’Engueule-terre, qu’a une gueul’ de pomm’ de terre ».

Pendant deux décennies, notre pré-poufiasse Di Y’en-a fut encensée par la presse des concierges, dont elle faisait les choux-gras, puis les gras-doubles.

culture

Ah! Qui dira le bonheur de la ménagère de plus de 40 ans, lisant dans « Ici-Pourri » ou dans « Fronce-Tes-Hanches », les derniers avatars de miss Tartignolle, comment elle avait sucé gloutonnement (et vainement) la sausage minuscule du Débile de Balmoral, comment elle s’était masturbée en contemplant une photo de Yasser Arafat, comment elle avait omis de tirer la chasse après une diarrhée furibonde due à l’ingurgitation de kippers et de fish-and-chips, arrosés du sperme de l’archevêque de Cantorbery, Lord Bouffmon-Neud… Ne dit-on pas que lors d’un voyage en Inde elle exigea de participer à poil aux cérémonies des fakirs de Roultapine (état de Bandalor), réussissant à en enrouler 224 en une heure, le précédent record étant de 98 seulement !!! Tout cela laissait présager une amélioration de la glaciation vaginale dont elle était la victime con et génitale. Eh bien non, malgré le tripotage des organes des fakirs, le permafrost continua d’envahir son string petit-bateau (un modèle particulièrement renforcé et indiscutablement horrible que lui avait cédé d’occase sa vieille loque de belle-doche, pour 2 guinées) (2 guinea-pigs, bien sûr, comme on dit sur les rives enchanteresses de la Derwent).

Brèfle, pour vous en revenir à la Bécassine de Kidordine, cette pauvre andouille disparut un beau soir, à bord d’un tacot boche, avec un métèque à l’arrière et un saoulard à l’avant. Ce qui fut à l’origine de la blague légendaire comme quoi les fourgons de police ressemblent fort aux Mercédès princières, puisque ces deux véhicules contiennent trop souventes fois un chauffeur ivre à l’avant et une pute et un bougnoul à l’arrière. Y’en-a, y’en a plus.

Di et Dodi, les fameux duettistes !!! Ou si vous préférez Di(1 + Di), pour parler le langage de Bourbaki(nawa). Cette paire de clowns, quintessence des m’as-tu-vu, ont défrayé la chronique (ta mère) puis ont pris la tangente vers l’au-delà, au grand soulagement de la décrépite de Winchester et des populations du mon-dentier. Ils sont tous deux en train de brûler prézantmann dans les flammes éternelles, elle condamnée à la fellation à perpétuité, lui obligé de bouffer du porc à tous les repas. Des diablotins spécialement entraînés se relaient nuit et jour pour leur insérer dans le fondement manches à balais et queues de pelles, tuyaux de poêles et bouteilles de butane, les obligeant à chanter l’hymne de marche des scouts espagnols : « El placer más exquisito / el placer sobrehumano / es meterse por el culo / una botella de butano ! » sur l’air de God shave the queen. Olé !!!

how03

D’ailleurs, est-elle vraiment décédée? La presse rosbif l’affirme: Plusieurs heures avant sa mort, n’était-elle pas vivante? Et, depuis, on l’aurait aperçue au Maroc? Alors?…

info01

Et encore quelques petites pour la route

Quelle est la différence entre Lady Di et Jeanne Calment? Jeanne Calment est morte à 120, Lady Di est morte à 180.

P0urquoi les Mercedes sont-elles plus chères que les BMW? Parce que, chez Mercedes, ils utilisent des princesses pour leurs crash-tests.

Quelle est la différence entre Lady Di et Ronaldo? Ronaldo, c’est accélération, petit-pont et but; Lady Di, c’est accélération, petit pont et… poteau!

C’est Lady Di qui arrive au paradis et là, se trouve Mère Téresa qui dit à Saint-Pierre: « Qui c’est celle-là? Et qu’est ce que c’est cette auréole qu’elle a sur la tête? » Et Saint-Pierre lui répond: « C’est Lady Di! Et ce n’est pas une auréole, mais le volant de sa Mercedes… « 

Con-finement

Posted in BombayTV on mai 1st, 2009 by gerard – Be the first to comment
La grippe porcine, on la préfère chez les autres, c’est humain!
math01

C’est la criiiiise! (suite)

Posted in BombayTV on mai 1st, 2009 by gerard – Be the first to comment

« Il faut que tout change pour que rien ne change! »:

http://www.grapheine.com/bombaytv/index.php?module=see&lang=fr&code=bcc8a53f986355e27d3fec98644e2828

« Nouveau paradis fiscal »:  De nos jours, les placements les plus sûrs sont quelquefois surprenants:

http://www.grapheine.com/bombaytv/index.php?module=see&lang=fr&code=75068de981abdd166ae3770c3635f3e4

« Stock-options en nature »: L’argent a une odeur chez « Guano Industry »:

http://www.grapheine.com/bombaytv/index.php?module=see&lang=fr&code=9403cc3ceb3156d2aee142e75be3381a

math03

High-tech au top

Posted in ClassicTV on mai 1st, 2009 by gerard – Be the first to comment

Ce pauvre pékin de Dédé fait ce qu’il peut… :

http://www.grapheine.com/classiktv/index.php?module=see&lang=fr&code=327d4bcfa5a1ffccd8f5cf09bc5fec4b

math04

Une cagole a la rougeole

Posted in BombayTV on mai 1st, 2009 by gerard – Be the first to comment
Elle est rouge de colère pour un film qui aura certainement le label rouge:
math02

Mnémotechnie

Posted in BombayTV on mai 1st, 2009 by gerard – Be the first to comment

Dégoté dans les fonds de tiroirs, j’avais fait ce clip, il y a bien longtemps,  pour me rappeler une adresse, mais, depuis, j’ai complètement oublié qui était ce « Fabulus »…

http://www.grapheine.com/bombaytv/index.php?module=see&l=fr&code=dc844519e8d1c953ab39caf0ba2e6fa0