Archive for avril, 2013

Adhémarama très spécial 01

Posted in Néodico, Oulibouf on avril 20th, 2013 by gerard – Commentaires fermés sur Adhémarama très spécial 01

Ce mois-ci, Adhémar nous montre les multiples facettes de son talent d’oulibouffien confirmé. Ca tire dans tous les sens (l’actualité _ quelquefois ancienne _, la parodie, des mots-valises _peut-être des mots attaché-case finalement?_ etc…) mais, au final, on aura bien rigolé!adhemarama01

Ballade pour un coup manqué

Plus que le Tsunami sur les côtes Nippones,

L’affaire qui parut de nature friponne.

Plus loin que l’Effémi provoqua des remous :

Pour la première fois Déeska banda mou.

Mais l’amour qu’il portait aux petites culottes,

Avait-il mérité qu’on lui mît les menottes ?

Qu’avait-il fait, sinon que tenter d’honorer,

En bravant le Sida qu’on y pouvait trouver,

L’entre-deux rebondi d’une Cananéenne,

Race bibliquement vouée à la géhenne… ?

De l’acte rédempteur, eût-il dû s’abstenir ?

Qu’en pense Anne Sinclair qui n’a rien vu venir ?

 

David n’usa-t-il pas ainsi de Bethsabée,

Qui ne fut pas cruelle et céda bouche bée ?

Déeska pouvait-il, étant fils de Sion,

Donc de la race élue !- oublier l’élection ?

Peut-on lui reprocher de s’être trompé d’urne,

Et d’en avoir cherché la fente avec ses burnes ?

Allons donc ! Quand on est serviteur de Démos,

Et qu’on se sent pourvu du braquemart d’Eros,

On se doit de pousser l’argument sans réplique,

Afin que tout sillon devienne raie publique !

Mais toi, de tels assauts, si riche en souvenirs,

Comment Anne Sinclair n’as-tu rien vu venir ?

 

Un poète a bien dit, et ça vaut pour Hercule,

Que le désir s’accroît quand l’effet se recule !*

C’est un fait que l’objet désiré recula,

La tentatrice noire ayant dit : « Halte-là ! ».

Ainsi donc l’instrument dont s’honorait Priape,

Se trouva bêtement privé de sa soupape,

Et Déeska gagné par la fièvre du rut,

Déversa sa fureur sans atteindre son but !

Ce Niagara, (ce n’était pas la mer à boire !)

Devint pour la police une piste notoire !

Et désormais, le Procureur va requérir !

Comment Anne Sinclair n’as-tu rien vu venir ?

 

Princesse dont la grande ambition s’est brisée,

Par une foufounette insensible au plaisir,

La roche Tarpéienne est près de l’Elysée !

Mais comment tes yeux pers n’ont-ils rien vu venir !

Inconnu, modifié par Adhémar- 2011 adhemarama02

Après Tombouctou

Un des mollahs tué. L’autre fuit vers Gao

Ou Zinder. Le Niger a débordé, trop plein

De babouches et de kebabs. La foudre à Tombouctou

Tombe. Les troupiers suent et partout c’est le chaos.

 

Notre Flanby nous dit qu’il les a mis K.O. !

Et proclame sa gloire aux étranges lucarnes.

Mais les tireurs d’Aqmi ne rendent pas les armes

Et planquent leurs kalachs entre les filaos.

 

Et chaque jour les gens regardent la télé.

Soldats, griots, Fatous, chibanis, Dembélé,

Et tous ceux qui survivent aux rives de Mopti.

 

Tous anxieux de voir paraître, au dos instable,

Des Monts Dogons où brille un soleil effroyable

Le chef borgne Mokhtar avec ses méharis.

Adhémar de Hérédia – 2013adhemarama03

La vache dénaturée

Exercice difficile pour Adhémar: Faire la parodie de ce qui est déjà une parodie de Jean POIRET (cf La vache à 1000 francs en 1962,inspiré de La valse à 1000 temps de Jacques Brel sortie en 1961 ; http://www.bide-et-musique.com/song/5517.html cliquez sur le petit triangle blanc sur fond mauve pour l’écouter, ou alors http://www.ina.fr/video/I07044396 )

Au premier temps de la vache

Le doute s’insinue déjà.

Au premier temps de la vache

Y’a mon nez qui dit « ç’en est pas ».

 

Une vache à pris l’temps

De changer son look tell’ment

Qu’on redoute complètement

Que ç’en soit pas vraiment !

 

Au deuxième temps de la vache

C’est à peine si on l’croit vraiment.

Au deuxième temps de la vache

Y’a du monde qui crie « ç’en est pas ».

Ma sœur dit « Je ne suis pas sûre »

L’transporteur doute plus que moi.

Pendant que Flanby nous assure

Que ç’en est, mais ce n’en est pas.

 

Une vache à mille francs,

En quittant les Carpathes

Change ses quatre pattes,

Devient chemin faisant

Comme par enchantement,

Un bourrin à cinq mille francs.

On ne sait pas comment !

En traversant le Mans,

Une vache à mille francs

Perd ses cornes subitement

Et devient par conséquent

Un canasson tout fringant.

Mais lorsque l’on en vend,

C’est bien plus étonnant,

Personne ne comprend

Si c’est du pélican,

Si c’est du cormoran,

Si c’est bien de l’élan,

Si c’est des ortolans,

Si c’est du pemmican,

Si c’est de l’éléphant,

Si c’est assurément

Du porc ou du faisan ;

Si c’est de l’iguane

Ou bien si c’est de l’âne,

On doute énormément !

C’est plutôt de l’alezan.

Mais j’suis sûr à cent pour cent

Que c’est pas des croissants.

Findus dit « si je mens,

Je serai plus marrant,

Je vendrai du percheron

Pour faire le bourguignon,

Du cheval de Przewalski

De l’âne et de l’okapi,

Du zèbre et de l’élan ».

Y’a Picard qui reprend

« Bouffez-en tout le temps ».

Le prix ira grimpant,

Cent mille là-bas vers l’est,

Deux cents à Bucarest,

Trois cent mille à Budapest,

Quatre cents à Berlin,

Cinq cents à Romorantin.

Arrivant à Orly

La bête n’a plus de prix !

Elle entre aux Gobelins

Multipliée par vingt ;

Multipliée par mille

Place de l’Hôtel de Ville

Et par trois mille cent sept

En sortant d’la Villette.

 

Au troisième temps de la vache

C’est sûr qu’elle ne rumine pas !

Au troisième temps de la vache,

Sa mère ne la reconnaît pas !

Elle a perdu ses belles cornes

Elle n’a plus son pis turgescent.

Une belle crinière l’orne,

Son museau est tout frémissant.

Elle hennit à la cantonade,

Elle fait le buzz à Longchamps !

Elle gagne le prix de Diane

Les parieurs sont très contents.

 

Au dernier temps de la vache

En bifteck sur l’étal la voilà !

Elle sert pour le steak tartare

Mais les anglais n’en veulent pas.

Ils trouvent ça très dégueulasse,

Ne s’en servent qu’aux gymkhanas !

Le fer à cheval ça les lasse

Ils préfèrent la barbe à papa,

Le fish and chips à la tomate

La tartine de petits pois.

 

Au dernier temps de la vache,

Ses poulains viennent tous vers moi.

Au dernier temps de la vache

Ils sont tristes et en émoi.

T’as bouffé ma pauvre mère

Disent-ils en sanglotant.

T’as pas vu les étrivières ?

T’as pas vu le mors aux dents ?

T’as pas vu la belle selle ?

T’as pas vu les étriers ?

T’as pas vu le p’tit jockey ?

T’as pas vu, pauvre innocent,

Que c’était une jument ?

 

Au dernier temps de la vache,

J’ai remarqué sa ganache !

J’ai remarqué son poitrail,

J’ai remarqué son derrière,

J’ai remarqué le jockey

Que j’avais aussi bouffé.

Si grande était ma tristesse

Si grands étaient mes regrets

Que j’ai bouffé une ânesse

Et son petit à belles dents.

Et devant tant de détresse,

J’ai pleuré comme un enfant !

 

La vache chevaline

Le cheval ruminant

Ont produit ce prodige,

Eh oui ! C’était fatal :

Le vacheval.

Adhémar -2013- d’après Jean Poiretadhemarama04

Mots-Valise niçois

PLACE M’ASSÉNA : Lieu d’agressions nocturnes à éviter absolument. McOrlan raconte : ‘’Je rôdais sur cette place, lorsqu’un voyou m’asséna un coup de gourdin sur le crâne’’. Il en est resté assez naze. Cri de désespoir d’un acteur de Vintimille : ‘’Porca miséria ! ma qué on m’a supprimato ma scéna di Nizza, dans il secondo acto ! »

PROMENADE DES ENGUEULÉS : Avenue du bord de mer à Nice, fréquentée par des britanniques (un œil) qui se sont fait jeter par leurs acariâtres mégères, type qué-Kate. Déclaration de Lulu, une copine de Berlusconi : ‘’Pas de promenade ce soir, les engueulés ont débarqué chez moi’’.

RUE DE LA SOUS-FRANCE : Rue de Nice où se trouve la Perception Générale des Impôts***. Anciennement nommée rue de France, mais débaptisée depuis l’arrivée des socialistes au pouvoir. Déclaration de Mamy-Gaga (bête en cours…) à Sarko, lors d’un voyage à Nice : ‘’Si tu avoues que je t’ai financé, tu vas connaître la sous-France’’. Cette rue est également  très souvent  visitée par les contribuables niçois qui y viennent pour récupérer sur le trottoir leurs déclarations d’impôts, et les saisies-arrêts, après chaque explosion de bombe dans le bâtiment. Lesdits trottoirs étant par ailleurs mal fréquentés, il n’y a pas que l’immeuble qui saute, ça saute à tout va ! Shakespeare nous avait avertis : « Sauter ou faire sauter, c’est ça la question !’’.

AVENUE MEDECIN : Nommée d’après un célèbre médecin qui soignait très bien ses propres finances, son duché de Los-Angeles, les îles Caïman et les malades de Punta del Este, en Uruguay. Déclaration d’une touriste, autre copine de Berlusconi en 1985 : ’’Mes deux seins vont plus volumineux, depuis la venue du maire de Nice dans ma piaule’’.  ****

RAUBA-CAPEU :  Lieu de Nice où le vent de l’histoire emporte les chapeaux et les paroles des politiciens qui croient nous leurrer avec leurs arguties et leurs mensonges. Exemple : ‘’Le changement, c’est maintenant’’. Ouais, tu l’as dit, bouffi ! On a bien compris, c’est le changement… en pire. Encore un qui parle à travers son chapeau, il ferait bien de passer par Rauba-Capeu.***** Bah ! laissons-le travailler du chapeau.

Adhémar – 2013

***oui, oui, je sais que la perception n’est pas là.

****oui, oui, je sais que ce n’est pas le même, mais son papa.

*****Rauba-Capeu signifie ‘’dérobe-chapeau’’, ce qui prouve bien qu’il n’y a pas que les escaliers qui sont dérobés !

Actu-m’en diras tant Avril 2013

Posted in Actualités & hors-série on avril 10th, 2013 by gerard – Be the first to comment

Parce que l’Actualité est toujours aussi riche (…pas comme nous, hélas!) et qu’Adhémar est en verve, on dépassera, ce mois-ci également, la dizaine de clichés habituels.

actu1304_01actu1304_02Vatican Popeactu1304_04actu1304_05actu1304_06actu1304_07actu1304_08actu1304_09TOPSHOTS-MALI-FRANCE-CONFLICTactu1304_11actu1304_12actu1304_13France's Interior minister Valls leaves after the weekly cabinet meeting at the Elysee Palace in Parisactu1304_15actu1304_16actu1304_17

Les titres de l’Actualité auxquels vous avez échappé (« Personne n’obligera le pot de terre à taire ce que se permet le pot de fer de faire » (Jean Brasier 1910-2003):

1/ CdG : Chypre, plus faux-cul que ça tu meurs ! Chypre, c’est comme la Grèce… en mille fois pire ! Pas de réelles structures pour percevoir les impôts sur le revenu. Quasi inexistence des taxes sur le foncier, quel qu’il soit (bâti ou non bâti). Une économie « au noir » qui fonctionne on ne peut mieux. Une corruption digne des meilleures républiques bananières. Ce n’est pas pour rien que l’Etat lui-même soit en faillite car, de facto, il n’y a pas d’état (…ou si peu). Ce n’est pas pour rien non plus que cette île, qui ne vit, en principe, que du tourisme et un peu de l’huile d’olive, soit un paradis fiscal de premier ordre (surtout pour les russes à moins de 2h d’avion). Le marché des grandes banques d’affaires, des voitures de luxe, des yachts pour milliardaires et de la joaillerie top niveau y est florissant. Jamais nous n’aurions dû faire entrer ces filous-voyous dans l’UE (et vous verrez qu’avec la Pologne dans la zone Euro en 2014, ça promet également de ne pas être triste!) Madame Merkel a entièrement raison de taper du poing sur la table pour punir les chypriotes qui nous ont truandé dans des proportions inimaginables depuis la création de l’euro (et aussi bien avant en bénéficiant, comme la Grèce, de larges subventions siphonnées gloutonnement par la mafia et les politiciens locaux)… Alors, bien sûr, il y a le cas d’une infime minorité de citoyens honnêtes qui s’inquiètent, à juste titre, de la taxation de leurs avoirs bancaires… Mais dans ces manifs et ces queues devant les distributeurs que l’on voit à la télé, la proportion d’hypocrites qui ont bien profité du système doit avoisiner, au minimum, les 75%… Qu’ils retournent à l’élevage de leurs chèvres faméliques et à leur frotti-frotta ancestral avec l’ethnie turque de l’île, ils sont faits pour ça !!! Non mais !

2/ La tentation des extrêmes : Mon raisonnement est plus que simple, il est simpliste à l’image de bon nombre de nos concitoyens : L’affaire Cahuzac/comptes en Suisse et à Singapour met à mal la confiance envers ceux qui nous gouvernent. L’affaire Sarkozy/Bettencourt, si elle s’avère fondée, démolira la crédibilité de l’opposition. La politique menée par le PS et l’UMP face à la crise est strictement la même. Beaucoup de français, croyant qu’une autre voie est possible, vont alors se jeter dans les bras de Jean-Luc Mélanchon ou de Marine Le Pen. Oh! Il n’y aura pas de raz-de-marée, mais il faudra s’attendre à des surprises aux prochaines Municipales où ces deux extrêmes feront un peu partout des scores avec des nombres à deux chiffres. Et si cet émiettement persiste, la France deviendra de plus en plus ingouvernable. Les banques internationales nous prêteront alors de l’argent aux taux italiens ou espagnols (…au mieux!), la dette s’accroîtra d’autant, et personne ne sait où la spirale crise économique/crise morale peut nous entraîner…

 

Spécial Culture-Marseille-2013 08

Posted in Actualités & hors-série on avril 10th, 2013 by gerard – 1 Comment

L’année « Culture »  se déroule doucettement, » je me suis pensé » qu’on pouvait aujourd’hui s’intéresser à la politique en général, et à nos politiciens en particulier (sauf les alinéas 3 & 4) … Je rappelle toutefois que tout ce qui est dit ici est de parfaite mauvaise foi. Toutes ces outrances ne tendent qu’à vous amuser cinq minutes.

1/ Le « far-west de Marseille »: Vu par un œil « extérieur » (ici, Marine le Pen) :

http://www.linternaute.com/actualite/politique/marine-le-pen-le-far-west-a-marseille-0213.shtml?utm_source=benchmail&utm_medium=mail&utm_campaign=ML8_E10239268&f_u=1361709

2/ On glorifie ce que l’on aime : La rue Thubaneau était le haut-lieu de la prostitution féminine jusqu’à ce que la municipalité Vigouroux commençât à racheter les immeubles et à impulser l’idée d’un Mémorial là où « démarra » notre hymne national « La Marseillaise ». La rue Curiol est le haut-lieu de la prostitution masculine, nul doute que Gaudin ne veuille y ériger, lui aussi, un monument (un obélisque phallique peut-être?) portant un cachet tout personnel…

Quoiqu’il en soit, les vendredis, jours de prière, ce sont des postérieurs peu ragoûtants que l’on peut y voir (la mosquée de la rue Mission de France est si proche). Pour ce qui me concerne, les postérieurs des anciennes tenantes du lieu me semblaient plus accortes…

3/ Super Cagole : Parce que vous me l’avez souvent dit dans vos mails, je sais que vous aimez bien les prestations de belettes décérébrées marseillaises (cf Claire et Myriam jadis). Bien qu’il semble qu’elle soit de Béziers, je crois avoir trouvé là une perle rare : Mademoiselle Niia est l’exemple même du déchet placentaire qui atteint des sommets (…ou plutôt des abîmes) dans la c…ie :

http://www.youtube.com/watch?v=9wy8Vqs9qZc

 

 ( Lisez aussi les commentaires _ quoique les meilleurs sont effacés régulièrement _ c’est à mourir de rire car, sinon, il faudrait trop pleurer).

4/ Le MUCEM (Musée des Civilisations Europe-Méditerranée ou, plus concrètement, Melting-pot Ubuesque de la Chorba, l’Escabèche et la Merguez) :Un bâtiment magnifique, admirablement bien situé, une architecture moderne et innovante, ce Musée National constitue vraiment un très bel écrin ! Son inauguration est prévu, dans le cadre de MP13, le 7 Juin prochain. Le problème n’est donc pas le contenant, mais plutôt le contenu. Qu’est-ce qu’on va donc pouvoir trouver dans ce titre fourre-tout ? Franz Olivier Giesbert m’a fait beaucoup rire en affirmant qu’on enverra les scolaires s’extasier sur « trois crevettes séchées, un bout de vieux filet de pêche et quatre tessons d’amphore ». Je ne suis pas loin de partager entièrement son avis. Mais le succès de l’ouverture de « Marseille Capitale européenne de la Culture » m’a rendu plus prudent. Je souhaite ardemment qu’on puisse y trouver des choses …intéressantes et interactives ! Si, par malchance, ce n’était pas le cas, le MUCEM resterait un beau château de la belle au bois dormant comme le sont les 75% des musées marseillais : Une coquille vide et un gouffre financier pour nourrir le tas d’inutiles (là aussi, à 75% d’origine corse) qui y coincera la bulle. Pourvu que FOG et moi nous trompions!

5/ Sauvons nos expressions marseillaises avant qu’elles ne disparaissent ! Appliquons-les dans un premier temps, par exemple, à nos gouvernants :

François Hollande : ça ira mieux à l’an pèbre !

Jean-Marc Ayrault : ça part en biberine !

Laurent Fabius : fier comme un santibelli.

Vincent Peillon : sans « i », il se ramasserait un pellon.

Christiane Taubira : là, on crie cèbe ! Elle finira aux dattes…

Pierre Moscovici : rascous qui ne les lâche qu’avec un bendéou.

Cécile Duflot: cagarelle verte qui fait toujours la bèbe.

Manuel Valls : le chien de Philippe.

Arnaud Montebourg : a ben parla… mais qu’a dit?

Aurélie Filippetti : ça c’est du cabestron !

Najat Vallaud-Belkacem : mais tu déparles, pauvre tambour de Cassis!

Marie-Arlette Carlotti : (concernant sa candidature) faire la rababèou.

Yamina Benguigui : faire la rue Thubaneau avec du trompe-couillon.

…mais on peut extrapoler davantage avec nos inénarrables politiciens de tous bords :

Jack Lang : casser l’armoire à glace.

Martine Aubry : la niasquée de longue avec des brigues de six pans de long.

Marine Le Pen : Elle est bonne pour le 54 !

Jean-Marie Le Pen : en français, on dit guinchou !

Jean-Luc Mélenchon : prêt pour le cabanon.

Patrick Menucci : l’ange Boufaréou.

Jean-Claude Gaudin : du dormiasson de Mazargues à l’engraineur du Lacydon.

DSK : aller tirer aux figues.

François Bayrou : ramasser des gamates.

Brice Hortefeu & Michel Vauzelle: rouges comme des gratte-culs.

Jean-Louis Borloo : à l’aïgo saoù leï limaçouns !

Jean-François Coppé : avoir un air sur deux airs.

Etc, etc…culture72culture73culture74culture75culture76culture77culture78culture79culture82culture84culture85culture83NB: Les 7ème & 11ème images peuvent être élargies en cliquant dessus.

La journée de la femme

Posted in Remixito on avril 1st, 2013 by gerard – Be the first to comment
Euh… Il y a encore des progrès à faire!
printemps2013_01

Qui s’enrichit à nos dépens?

Posted in BombayTV on avril 1st, 2013 by gerard – Be the first to comment
Beaucoup de monde en fin de compte (l’éleveur, l’équarrisseur, le conditionneur, le restaurateur):
printemps2013_02

Hou ça m’a l’air dur comme deal!

Posted in Remixito on avril 1st, 2013 by gerard – Be the first to comment
« On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui! » (Pierre Desproges), ça tombe bien car un visiteur de Gigaproduction n’est pas « n’importe qui »!
printemps2013_03

Pauvres gens!

Posted in BombayTV on avril 1st, 2013 by gerard – Be the first to comment
Mon coeur saigne devant tant de sacrifices!
printemps2013_04

Les patrons contents

Posted in BombayTV on avril 1st, 2013 by gerard – Be the first to comment
Mais les ouvriers ne le sont pas du tout:
printemps2013_05

Valérie est omnipotente

Posted in ClassicTV on avril 1st, 2013 by gerard – Be the first to comment
L’ Elyséehé…hèèèè de Porcinet, c’est dépassé; on en est maintenant à « Moi, Valérie, Elysée-moi!!! » 
printemps2013_06