Archive for janvier, 2015

Adhémar toujours en grande forme!

Posted in Oulibouf on janvier 20th, 2015 by gerard – 3 Comments

Notre poète azuréen se rappelle aujourd’hui à notre bon souvenir. Qui s’en plaindrait ?autoprom (77)

1/ Première parodie, « La vision du fakir » de Leconte de l’Isle (Poèmes barbares) :

Vingt gorilles, la main sur la Kalachnikov

Et le crâne rasé ceint du turban bout-filtre

Gardent le jeune émir et la Raïssa* de Damas.

Partout crépitent les tirs secs des bazookas.

 

Le tyran roide et grave en son riche costard

Tripote un vieux Luger d’une main hésitante.

La jeune femme est belle et sa peau frémissante

Luit sous la djellaba signée par Adhémar.**

 

Devant eux, demi-nu, un esclave maigre et sale

Relit en psalmodiant un verset du Coran,

Assis sur un cadavre au milieu de la salle.

 

L’odeur de ses panards offense la sublime

Et le tyran ordonne : « Embarquez la victime

Et jetez le lecteur aux clébards dévorants ! »***

Adhémar – 2014

*C’est la meuf du Raïs.

**Célèbre grand couturier de Nice.

***Si Racine dans le Songe d’Athalie se permet d’écrire « que des chiens dévorants  se disputaient entre eux », je peux bien  moi-aussi lâcher mes clébards ! 

Version de Leconte de l’Isle (moins bonne, bien sûr) :

Vingt Cipayes****, la main sur leurs pommeaux fourbis
Et le crâne rasé ceint du paliacate,
Gardent le vieux Nabab et la Begum d’Arkate ;
Autour danse un essaim léger de Lall-Bibis.

Le Mongol, roide et grave en ses riches habits,
Égrène un chapelet fait d’ambre de Maskate ;
La jeune femme est belle, et sa peau délicate
Luit sous la mousseline où brûlent les rubis.

Devant eux, un Fakir demi-nu, maigre et sale,
Mange en un plat de bois du riz de Mangalor,
Assis sur les jarrets au milieu de la salle.

La fange de ses pieds souille la soie et l’or,
Et, tandis que l’on danse, il gratte avec ses ongles
Sa peau rude, en grondant comme un tigre des djungles.

****: …et non 26 pailles !!! cascade01

2/ Deuxième pastiche : Les célèbres « Voyelles » d’Arthur Rimbaud : 

A noir, E blanc, I rouge, U trou vert, O bleu : voyelles,

Je vous lis dans les lieux d’aisances de ma tante.

A, noir, bourses velues des foules haletantes

Qui marchandent avec de vieilles maquerelles,

 

Golfe de St-Trop ; E, candeur des minettes bandantes,

Chaude-lance de DSK fier, mal blanc, frissons de brèles ;

I, poulpes, joint fumé, rire des jouvencelles

Qui tapinent autour de la rue de Lépante.

 

U, trou vert, vibrements divins des vits rigides,

Goût des pâtés semés de moisi, goût des bites

Que les dames dégustent d’un bec consciencieux ;

 

O, suprême clito, plein de relents étranges,

Fruit de mer chatouillé des langues et phalanges ;

O le puant, violé par ma pogne et Mon Nœud ! 

Rein beau (alias Adhémar – 2014)

Version rimbaldienne (pour mémoire) :

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeur des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux !
dessin01  3/ Oeuvre originale (NDLR : Très!!!) J’ai été mis au défi de faire entrer « idiosyncratique » dans un sonnet d’heptasyllabes. Voilà qui est fait ! Un nouveau chef-d’œuvre pour Oulibouf. J’ai choisi le conseil de mon collègue Verlaine :

« De la musique avant toute chose,

Et pour cela préfère l’impair… »

Bon, d’accord, ça ne casse pas trois pattes à un canard, ni trois hémistiches à un alexandrin ! Mais je n’avais qu’un quart d’heure pour m’exécuter.

J’aime bien la mécanique.

Mon cousin ne l’aime pas.

Paul se plaît dans les falbalas,

Sa sœur préfère la métrique.

Jean adore la musique,

Pierre se pâme avec les chats.

Martine est pour les ébats

Avec la petite Monique.

Un tel adore Calcutta.

Tel autre choisit Carpentras.

Mon oncle est pour la rhétorique.

Ils sont tous plutôt fadas !

Moi je trouve tout cela

Bien trop idiosyncratique.

Adhémar – Mai 2014japon01

Actu-m’en diras tant Janvier 2015

Posted in Actualités & hors-série on janvier 10th, 2015 by gerard – Be the first to comment

actu1501_01

actu1501_02

actu1501_03

actu1501_04

-

actu1501_06

actu1501_07

actu1501_08

actu1501_09

actu1501_10

actu1501_11

actu1501_12

actu1501_13

actu1501_14

Les titres de l’Actualité auxquels vous avez échappé (« Personne n’obligera le pot de terre à taire ce que se permet le pot de fer de faire » (Jean Brasier 1910-2003):

1/ Granulé indigeste: Pourquoi Pépère est-il surnommé « granulé », là-bas, dans propre son fief corrézien ? 
C’est un paysan du cru qui a donné l’explication, un jour où Hollande, venu très simplement voter en Falcon spécial, s’était fait tellement hué qu’il avait préféré écourter son passage pour déguerpir dare-dare… comme à son habitude !
Alors « Granulé », pourquoi Granulé ? 
Parce qu’il est « Gras, Nul et Laid ». Toute la presse a été silencieuse sur ce fait divers. Étant à la botte du gouvernement, elle n’en n’a pas parlé, bien sûr!… 

2/ Revisons notre anglais avec les éthiopiens qui sont de retour (…mais on peut remplacer le terme par « somaliens, érythréens »… voire « français » dans pas longtemps, ne sommes-nous pas déjà des « sans dents »?): What’s the difference between Jesus and a picture of Jesus?

It only takes one nail to hang the picture of Jesus!

How do you kill 1000 flies at once?

Smack an Ethiopian in the face.

What do Ethiopians do on Friday night?

Starve.

How do you know an Ethiopian has been sick?

The rest come running with spoons.

Did you hear about the Ethiopian who fell into a pit of crocodiles?

He ate nine of them before they dragged him out.

How do you know an Ethiopian is going to die?

His friends are crowding around him with forks.

European elevator – 450 Kg, 6 persons

Ethiopian elevator – 6 Kg, 450 persons

What’s the cruelest thing to do to a one-armed Ethiopian hanging off a cliff?

Put a candy bar in his back pocket.

How do Ethiopians know when they are pregnant?

The tampon’s half eaten.

Hors série Islam 03

Posted in Actualités & hors-série on janvier 10th, 2015 by gerard – Be the first to comment

10 Février 2013: http://gigaproduction.fr/2013/02/10/hors-serie-islam-01/

20 Juillet 2014: http://gigaproduction.fr/2014/07/20/hors-serie-islam-02/

Avec les dramatiques récents événements, j’ai dû avancer en temps et heure cette nouvelle série:islam_01

islam_02

islam_03

islam_04

islam_05

islam_06

islam_07

islam_08

islam_09

islam_10

islam_11

L’argent a une odeur…

Posted in Bmovie-TV on janvier 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment
…les publicistes l’ont bien compris:

Coup dur!

Posted in Bmovie-TV on janvier 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment
Ah les femmes! Pas facile de les comprendre:
ciné08

Lou tambourinaïre

Posted in ClassicTV on janvier 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment
 
Même si ce n’est pas exactement celui de la crèche, il nous permet de réviser un peu notre parler marseillais:
ciné09

On n’est jamais si bien servi…

Posted in BombayTV on janvier 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment
…que par soi-même! Députés et sénateurs sont de braves gens:
ciné10

Par Thor, quel butor!

Posted in Bmovie-TV on janvier 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment
Dialogue d’alligators, ouvrez bien vos transistors:
http://www.grapheine.com/bmovie-tv/movie-fr-84e0510d773542e8b7a713d024e55f5a.html
ciné12

Une loi, ça passe ou ça casse!

Posted in Remixito on janvier 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

Avec la Christiane, pas de demi-mesure:
http://www.remixito.fr/tv-cinema/scene-culte/charles-bronson/une-loi-ca-passe-ou-ca-casse.html
ciné13