Archive for avril, 2015

Pastiches de Paul Claudel

Posted in Oulibouf on avril 20th, 2015 by gerard – 2 Comments

Un de nos maîtres à Adhémar et moi, Paul Reboux, avait commis dans un nouveau « A la manière de… » de 1950 (son compère Charles Müller étant mort au champ d’honneur en Octobre 1914), une parodie « L’annonce faite au mari » qui fustigeait la bondieuserie et les « loufoqueries consciencieuses comme en ferait un méridional qui voudrait avoir l’air profond » (Georges Clémenceau dixit) de Paul Claudel. On s’est essayé à faire de même…

     Personnellement, je n’ai vu au théâtre qu’une seule pièce de cet endormeur verbeux: « L’échange », c’était long et d’un ennui mortel. L’auteur de « L’annonce faite à Marie », « Le soulier de satin », « Le pain dur », etc… était un casse-burnes de première grandeur. claudel01

Le Soutier de Salins

Drame en 2 répliques

La scène est à Salins, grand port de mer du Jura, dans l’arrondissement de Lons-le-Saunier, célèbre pour ses fromages puants et patrie de Rouget de Lisle, fameux producteur de musique.

Dans le port, les chalutiers sont rangés bien sagement, attendant le moment de partir à la pêche au rouget (justement). A bord du troisième chalutier, en partant de la gauche, le Soutier de Salins est dans sa soute, il prie.**

LE SOUTIER

Seigneur, je prends livraison de ton corps et de ton sang du groupe O Rhésus négatif, je fais livraison de mon âme, de mes biscuits, de mes harengs saurs, de mon pemmican.

Livraison aux messieurs d’en-haut, ceux du pont, ceux de la dunette, ceux des huniers, ceux du premier ciel, du deuxième ciel… du septième ciel.

Livraison de ces choses qui sont dans ma main, que tu as mises dans ma main et que les margoulins débitent à pleines mains. Les margoulins de Salins.

Si la grue fait son travail, qu’est-ce qu’une âme humaine au bout d‘un filin, d’un filin de Salins, l’âme d’un humain de Salins ?

Et tout ce qui sort de ma soute, tabernacle des margoulins, c’est ton corps et c’est ton sang, c’est le pain et le vin, le pain et le vin de Salins, des humains de Salins, au bout du filin.

Le pain de Salins ! le vin de Salins ! et la saucisse et le boudin !

Et la saucisse ! et le boudin !

La saucisse de Saint Saturnin !

Le boudin de Saint Augustin !

Et les rougets, et les grondins, qui sont de la famille des trigles, de la Sainte Famille des acanthoptères marins, une pieuse famille, qui va à la messe tous les dimanches à Salins.

Tant qu’il y aura ce grand bateau autour de moi, et cette soute où j’écoute votre voix, cette soute qui prie et qui fait silence quand je vous écoute,

et même quand je vous écoutille,

tant que ma vocation éternelle sera de vous écouter dans ma soute, toute l’écoute aux Ecoutes de la Finance yakoute,

Tant que vous voudrez que de ma soute je hisse vers vous les caisses de farine***, les flacons de whisky les cageots d’endives amnésiques, et le beurre de cacao en e-tablettes

Tant que vous voudrez, ô mon dieu, que je souffre dans ma soute, que je goûte la choucroute, que je foute ma louloute sous la voûte de ma soute,

Tant que ma biroute et mes prières s’élèveront vers vous, ô mon dieu, ô mon sauveur,

Les margoulins de Salins, les putains et les nonnains, les sacristains, les pantins, les crétins de Salins, pourront goûter sans fin aux joies de la divine eucharistie !

(il se prosterne dans le gas-oil).

DIEU (excédé)

Casse-toi, connard *!

(Le rideau exécute son mouvement habituel).

Adhémar – années 60

* = Seule, cette réplique a été actualisée. A l’origine, on trouvait : « Ta gueule, eh con !»

Tous droits réservés, y compris en Andorre et au Bhoutan.

** = Il prie dieu, pas la fuite.

*** = Attention, pas de contrepèterie, SVP. claudel02

Le daim pur

Drame de la Nature (ou Comédie contre-nature)

La scène se passe à Disneyland dans la cabane des deux soigneurs de cervidés . Comme ce sont des gens supposés frustres, on voit çà et là, au milieu des tripes et des boyaux jonchant le sol, des carcasses écartelées de biches, de chevreuils, etc… bref, de cerfs vidés ! Nous sommes au crépuscule et des montgolfières, fières de leurs châtoiements au soleil couchant, passent nonchalamment dans le ciel déversant sporadiquement des brassées de minuscules tracts mais en gros caractères énumérant et vantant l’œuvre littéraire de Simone Veil, de l’Académie Française.

Si cette mise en scène est trop difficile à mettre en place, on peut remplacer l’ensemble par un bronze de Barbedienne trônant au milieu des planches, ne fut-ce que pour emmerder Sartre…

Bamboula Bambi

La course du soleil va en terminaison, je peux dire pourtant que ce jour fut mémorable car j’ai vu de mes globes oculaires ce dont peu de mortels ont eu la vision extatique. Non vraiment, par Saint Anselme et Saint Antide, je dois me faire Violaine… Oh pardon ! Je dois me faire violence pour me persuader que cela fut réel !

Cristobal O’Gay-O’Gay

Ô mon doux acolyte, évite moi une colite et narre moi ce qui semble t’avoir émerveillé comme un bel ostensoir, bon sang de bonsoir ! [ Car tout resplendit en toi comme le Saint Sacrement au lendit de Bécon-les-Bruyères chaque 29 Février:

Comme Sainte Blédine la gourgandine et Saint Géraud son maquereau,

Comme Sainte Paye la veille où Saint Thomas la ramona,

Comme Sainte Marcelle la pucelle quand Saint Alphonse l’enfonce,

Comme Sainte Bérangère la Conseillère connut Saint Luc de Montastruc,

Comme Sainte Raymonde l’immonde lorsque Saint Dominique la n…,

Comme Sainte Nitouche qui, de sa bouche, engoula le vilebrequin de Saint Frusquin,

…24 842 mots plus loin, on trouve :…

Enfin, comme Sainte Nicole la cagole se paya le dard de Saint Médard !

Je me hâte de faire court pour ouïr ton Evangile, toi qui n’est pourtant pas mon frère de race comme Saint Pancrace, mais plutôt du genre Saint Bonaventure avec la gueule de Toussaint Louverture!]*

Bamboula Bambi

Lorsqu’ Èos aux doigts de rose et vêtue de safran** me tira de mon sommeil de prolétaire, je m’en fus, après de brèves ablutions, donner la pitance matinale à nos pensionnaires. Tous se hâtèrent vers l’auge aux nutriments. Tous, sauf un : Le daim dont on connaît les farces ! Tu sais bien, celui qui sans vergogne souvent nous mord le cul et s’en va dans un coin rire comme un bossu ! […]*

Cristobal O’Gay-O’Gay

J’entends ce que tu dis ! […]* Ce daim donne aux autres un bien piètre exemple, nous l’avons si souvent remarqué que nous lui avons même donné un surnom. Il est si fantasque qu’on lui dit le « Daim-go », est-ce bien de lui dont au sujet duquel tu me causes*** ?

Bamboula Bambi

Tu dis vrai compagnon ! […]* Or donc, après que les bestiaux se furent sustentés, ils leur vint en lubie de se faire reluire. Les biches en chaleur se baissent de l’avant pour rendre leurs séants plus proéminents, toutes ont l’air de faire la prière musulmane. « Allah-daim » pensé-je alors en voyant tous les mâles accourir pour les couvrir. Et… si je ne me trompe : et les faons ados s’y mettaient tous aussi ! Tous, sauf un !

Cristobal O’Gay-O’Gay

Par la Glorieuse Eucharistie, je subodore qu’il s’agit du « Daim-go » ?

Bamboula Bambi

Exactement ! Ce daim fit abstinence et semblait tout fier de retenir sa semence. Pur il était, pur il voulait rester. […]* Cela m’a irrité de voir cette condescendance, mais encore plus Monsieur le Directeur qui passait justement par là, faisant sans doute son inspection matinale. Nonobstant les risques et la barrière, il s’approche de lui, baisse son pantalon pour se farcir le daim qui n’en peux plus mais… En fait, du daim il vise le rond pour y mettre son rondin. […]*

Cristobal O’Gay-O’Gay

Monsieur le Directeur est vraiment zoophile à tous les sens du terme. Il aime les animaux, et là il nous le prouve une fois de plus. […]* Montjoie ! Quelle grande âme !

Bamboula Bambi

Dieu le Père lui reconnaîtra sa bonté et son zèle, sois-en sûr ! [Notre Seigneur Jésus aussi lui fera la part belle en reconnaissant en lui l’ami du genre humain et du règne animal. Ne lui aurait-il pas dit :

Sois celui qui déboulonnera Supervielle,

Sois le résultat d’une scorie matricielle,

Sois celui qui conchiera Sartre et sa génération existentielle,

Sois celui qui n’aura jamais de faute, même vénielle,

Sois celui qui aura des pustules en kyrielle,

Sois le représentant d’une conduite caractérielle,

Sois celui qui évoluera dans cette vallée de larmes pestilentielle, car excrémentielle,

Sois celui qui étudiera à Yale,

Sois celui qui jouera de la vielle,

Sois celui qui coulera une bielle,

…31 107 mots plus loin, on trouve :…

In fine _ et j’en prends le ciel et le Très-Haut à témoin _ sois, comme Claudel****, celui qui emmielle !]*… Mais la fin du tableau est digne de Watteau : Il remet son fourniment dans son caleçon, remonte son pantalon et repart avec aux lèvres une chanson dont je n’ai retenu que le début : « J’ai e…é mon daim… »

Le rideau à la pourpre cardinalice, horrifié par l’usage d’un verbe aussi grossier que sacrilège _ car contre-nature _, tombe très brusquement dans un vacarme épouvantable de ménagerie en folie.

Gérard – 2015

* = L’auteur précise dans son manuscrit que les textes entre crochets : […] peuvent être coupés à la représentation qui, sans cela, durerait seize heures et trente-deux minutes. NDLR : Ce site étant limité à 400 Go, nous avons également choisi d’en faire l’impasse, sauf imparfaitement dans les deux entre crochets rouges pour vous donner une infinitésimale idée de ce à quoi vous avez réchappé.

** = Ce pédant de Claudel a trouvé une circumlocution à-la-mords-moi-le pour désigner l’Aurore.

*** = Galimatias claudélien. Et dire qu’il fut élu à l’Académie Française en 1946 !

**** =  A l’origine, il y avait là le nom de Braudel, mais comme on voyait mal comment ce brave historien de Fernand se retrouvait dans cette galère, les éditeurs ont vite remplacé son nom par un patronyme plus ad hoc.claudel03

Actu-m’en diras tant Avril 2015

Posted in Actualités & hors-série on avril 10th, 2015 by gerard – 2 Comments

actu1504_01actu1504_02actu1504_03actu1504_04 actu1504_05actu1504_06actu1504_07actu1504_08actu1504_09actu1504_10actu1504_11actu1504_12actu1504_13actu1504_14

Les titres de l’Actualité auxquels vous avez échappé (« Personne n’obligera le pot de terre à taire ce que se permet le pot de fer de faire » Jean Brasier 1910-2003):

1/ Naïfs occidentaux, roublards iraniens : L’Iran est un grand pays qui compte des élites scientifiques. Leur donner le feu vert pour du nucléaire civil est éminemment dangereux. Pour passer à la bombe nucléaire, il ne leur faudra pas beaucoup d’années malgré tous les contrôles qu’on mettra en place. Dans la région, Israël et le Pakistan ont déjà l’arme atomique. L’Iran a toujours dit que la disparition de l’état juif n’était pas sa priorité. Alors pourquoi cet impérialisme iranien qui s’étend tentaculairement à l’Irak, au Liban, à la Syrie et encore récemment au Yémen ? En sous-main, le pays des ayatollahs soutient tous les extrémismes musulmans. Il ne peut le faire sur une grande échelle aujourd’hui car les embargos occidentaux verrouillent un peu son expansion. Quand on refera du commerce avec eux (achat massif de leur pétrole notamment) le pays, redevenu florissant, accélérera son aide militaire et prendra le leadership de la croisade antisunnite, antisioniste, antichrétienne, etc… Israël ne laissera pas faire, l’usage de la bombe A _ pour se défendre _ n’est pas exclu. Si cela devait arriver, le Moyen-Orient deviendrait une cocotte-minute explosive. Une guerre généralisée pourrait s’étendre bien au-delà de la région… Obama croit bien faire pour apaiser les tensions, mais le remède pourrait être pire que le mal actuel ! 

2/ 3 femmes… 3 désirs… 3 regards…

La prostituée regarde le plafond et se dit : « Quand va-t-il finir? »

La maîtresse regarde le plafond et se dit : « Quand va-t-il revenir ? »

L’épouse regarde le plafond et se dit : « Quand va-t-il le repeindre ? » 

3/ Coup de pouce de Gigaproduction : Beaucoup m’ont reproché, lorsque je mettais des blagues en anglais, de ne pas donner de traduction. Ce ne sera pas le cas aujourd’hui.

*A real loser is a guy to whom a hooker tells she has a headache.

Un vrai loser, c’est un mec à qui les prostituées disent qu’elles ont mal à la tête.

*The level of pollution in the world today is becoming intolerable. Only the other day I opened a can of sardines to find it was full of oil and all the fish were dead,

Le degré de pollution dans le monde devient intolérable. Tenez, l’autre jour j’ai ouvert une boîte de sardines et j’ai trouvé qu’elle était pleine d’huile et que tous les poissons étaient morts.

*The inventor of disappearing ink was found hanged in his home early this morning. In his last message to the world he wrote:

L’inventeur de l’encre invisible a tété trouvé pendu chez lui tôt ce matin. Dans son dernier message pour autrui il a écrit :

Hors série Marseille 14

Posted in Actualités & hors-série on avril 10th, 2015 by gerard – Be the first to comment

Le dernier Hors-Série sur Marseille date d’Octobre dernier. Depuis, il s’est passé beaucoup de choses, et notamment les attentats terroristes des 7 & 8 Janvier à Paris.
1/ Relativement peu de monde sur le Vieux-Port et en bas de la Canebière: 45 000 manifestants le Samedi 10 et à peu près 42 000 le Dimanche 11 Janvier. Soit comme à Brest ou Saint Etienne, villes 5 à 6 fois moins peuplées. Même en supposant que les manifestants soient différents sur les deux jours, on est loin des 300 000 lyonnais réagissant aux attentats. Et curieusement, « il n’y avait que des blancs » (« Le Journal du Dimanche » du 18 Janvier, p 6), Samia Ghali (PS), Haouaria Hadj-Chikh (PCF) et quelques autres ont beaucoup regretté l’absence des habitants des banlieues Nord et autres cités « sensibles ». Ces élues n’ont rien compris! Cette réaction nationale n’était pas celle des générations issues de l’émigration: La preuve en est les très nombreux incidents dans les collèges et lycées de Marseille lors de la minute de silence demandée par le Gouvernement. Les profs, majoritairement gauchos, en furent complètement désorientés, se remettant même en question, à tout le moins quant à leurs futurs rattachements à des partis qu’ils haïssaient la veille…marseille14_01

marseille14_02

2/ Un fumier dans l’entourage de Gaudin: Maud Bouteiller, moins de 30 ans, est décédée des suites d’une grave maladie le 21 Janvier 2015. Mennucci avait pris publiquement la défense de sa compagne (mère de son fils de deux ans, Ugo), attaquée sur son état de santé sur Twitter. Un membre du cabinet de Jean-Claude Gaudin, Alix Normandin _  Chargé de mission en communication numérique du maire _ était en effet allé trop loin, lors de la dernière campagne pour les Municipales, en tweetant “le stress, c’est pas bon pour le cancer”. Il en a ensuite fait des tonnes pour rattraper sa connerie (désolé, je ne vois pas d’autre mot!). Le député s’était immédiatement fendu d’un communiqué estimant que les hommes du maire de Marseille avaient dépassé “les limites de l’indécence et de la méchanceté gratuite”.marseille14_03

marseille14_04

marseille14_05

marseille14_06

marseille14_07

marseille14_08

marseille14_09

marseille14_10

3/ Une anecdote croustillante Collard/Menucci:
http://video.planet.fr/vu-a-la-tele-patrick-menucci-chambre-gilbert-collard-quil-a-souvent-vu-tituber-sur-la-cannebiere.739318.171755.html

Hollande fait du business haut-de-gamme

Posted in BombayTV on avril 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

Un sens des affaires top-du-flop:
http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-4bf69ab2a355859e53282f7eee687091.htmlprintemps2015_01

Politique de bon-sens…

Posted in BombayTV on avril 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

…envers des ingrats: http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-ba2661427e0100f2a7c1590f89cdffa0.htmlprintemps2015_02

 

La parité partout…

Posted in BombayTV on avril 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

…est-ce bien raisonnable? 
http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-571aae26a333f3c26c47caaa84d753ab.htmlprintemps2015_03

La téléréalité (toujours elle)

Posted in BombayTV on avril 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

Elle exige maintenant de vraies victimes (en fait, c’est 10 morts qu’il y a eu, dont 8 français): http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-ece19e697059107a0e19f7d1e2f9cedd.htmlprintemps2015_04

Chacun son trip

Posted in BombayTV on avril 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

Intérêts divergents: 
http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-186c798a7eff91b53e70cb933120eb03.htmlprintemps2015_05

Entre intellos…

Posted in BombayTV on avril 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

…il y a toujours moyen, sinon de s’entendre, du moins de se comprendre:
http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-8fbffc77c7f996ba527127895b90488b.htmlprintemps2015_06