Uncategorized

Quelques mots pour la Rentrée 2015

Posted in Uncategorized on septembre 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

      Je suis toujours dans l’incertitude pour faire perdurer ou non le présent blog. Avec la nouvelle adresse URL, la fréquentation a chuté d’une quarantaine à une quinzaine de visiteurs par jour. C’est à dire que ceux qui avaient l’ancienne adresse dans leurs « favoris » ne l’ont pas rafraîchie. J’ai beau me dire que c’est normal, que le chiffre ne pourra qu’augmenter, cela me laisse un peu perplexe et morose.

      D’autre part, les clips BombayTv et Remixito sont quasiment usés jusqu’à la corde. Au Printemps dernier, Mathias de « Graphéine » (créateur de BombayTv, ClassicTv, FootballTv, etc…) m’avait annoncé une grande transformation mais, des mois après, je ne vois rien venir… Il se pourra donc qu’à court, non pas d’inspiration, mais de supports ad hoc, je remplace les clips du début de mois par autre chose, des comics par exemple.

       Enfin, je lance de nouveau un appel à de nouveaux rédacteurs. Vous aimez écrire, vous avez de l’humour ou êtes prédisposé(e) à la grosse rigolade peu importe, vous raffolez de commenter l’actualité sur un ton sarcastique mais comique, signalez-vous dans un quelconque commentaire avec votre adresse e-mail _ ce dernier ne sera pas publié et sera visible uniquement par moi _ .

      Bonne Rentrée à toutes et à tous, jeunes et moins jeunes !

accordeon_07

Voeux de fin d’année

Posted in Uncategorized on décembre 20th, 2014 by gerard – Be the first to comment

 

fetes01

Gigaproduction souhaite à tous ses visiteurs de merveilleuses Fêtes de fin d’année. On espère ardemment que 2015 soit pleine de bonnes choses pour vous et ceux que vous chérissez!

(Nota Bene: Michel a souhaité ne plus être cité comme partenaire de l’équipe. Dont acte, en escomptant que ce ne sera que temporaire. Malheureusement l’image ci-dessus a été élaborée il y a plusieurs mois; plutôt que de la reprendre, je l’ai laissée telle quelle.)fetes04

fetes03

Cap sur 2015!

Il ne faut pas que sarkommence

Ni croire hollandemain qui chantent,

Pas lepen de se faire mal mais surtout

Ne mélanchons pas tout, sinon

C’ est la bayroute annoncée !

Eva etre joly l’année 2015 !!!

Très importantes nouvelles du blog : L’incertitude des lendemains

Posted in Uncategorized on septembre 1st, 2014 by gerard – Be the first to comment

     Cette Rentrée 2014 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. Le 17 Juin dernier, notre amie Fefaine m’informait qu’elle clôturait son site http://fefaine.be/ , que je devais donc changer d’URL, mais qu’elle m’avait trouvé un hébergement provisoirement (encore gratuit) de dépannage chez un certain Michaël de http://www.alethes.be/ . J’ai envoyé un message le 5 Août à ce gentil monsieur pour faire perdurer le site, savoir combien ça me coûterait, s’il y avait une assistance technique, etc… A ce jour, je n’ai reçu aucune réponse. Je suis un peu décontenancé devant la situation : Jusqu’au 17 Juin, dans le Dashboard du site m’apparaissaient des données auxquelles je n’ai plus accès depuis cette date. Et notamment, le pourcentage d’utilisation de l’espace mis à ma disposition (il était de 63% au 17 Juin). Depuis, je publie donc « dans le brouillard » les articles, et surtout les images qui sont dévoreuses de beaucoup d’espace en ne sachant absolument pas combien de place il me reste.

    Dans l’attente de nouvelles informations, Adhémar, Michel , Raimondo et moi allons continuer notre rythme habituel*. La seule chose que je ferai sera de limiter la taille des illustrations pour « manger » le moins d’espace possible. Mais il se peut qu’un funeste matin, je ne puisse plus rien publier. Affaire à suivre de très près…

    Si l’un d’entre vous a une solution à laquelle je n’aurais pas pensé, qu’il la propose en commentaire. Je remercie d’avance cette personne.

    Que cela ne m’empêche pas de souhaiter une bonne Rentrée aux actifs et une bonne continuation aux retraités !

Gérard – 1er Septembre 2014

  • Rappel : Le 1er du mois, au moins 6 clips de sous-titrages du type BombayTv.
  • Le 10 du mois, au moins 10 images de l’actualité. Un mois sur deux, un chapitre du roman de Raimondo, l’autre étant consacré à un Hors-Série.
  • le 20 du mois, l’Article ! Soit de l’un d’entre nous, soit en collégialité.plage01

 « …et la mer efface sur le sable la trace de Giga qui s’enfuit… »

Bilan 2013: La chute!

Posted in Uncategorized on janvier 10th, 2014 by gerard – Be the first to comment

     Snif! Nous sommes en train de devenir « Miniproduction ». Est-ce l’effet de la crise économique? Le français moyen a-t-il perdu l’envie de rigoler (voire tout simplement de lire)? Les visiteurs ont-ils fait assez de battage auprès de leurs correspondants? … Bref, les résultats sont en baisse, nos actionnaires n’auront comme dividende, pour l’exercice 2013, qu’une arête de poisson cette année:bilan2013      Plutôt que de se couvrir la tête de cendres et d’aller pleurer auprès du Ministre du Redressement Productif, tournons nous résolument vers l’avenir en espérant des jours meilleurs. Je vous propose, pour vite oublier cette déconvenue, d’examiner le tableau ci-après qui récapitule, du 1er Novembre 2008 au 31 Décembre 2013, les visites spécifiques faites aux différents articles publiés (exception faite des « pages »):top01

      Et là, il y a une surprise de taille « Angélique Wehrmacht » écrase, et de loin, tous les autres articles! Pourquoi ce succès? Je pense qu’il doit y avoir quelques sites d’accros au Militaria de la seconde guerre mondiale ou de nazillons révisionnistes, où un de leurs membres a fait une visite chez nous, qu’il en a certainement publié le lien, et ses petits Kamarades se font un petit break de fun en venant faire un tour sur Gigaproduction.

      Le premier clip le plus visionné est « Identifications hilarantes », c’est d’autant plus étonnant que ce clip est « mort » depuis longtemps. Sans doute s’agit-il de ces deux mots que l’internaute lambda tapote sur son portail Google… Heureusement, que j’en ai fait un remake récemment.

      Une dernière requête pour finir: Nous sommes friands de vos commentaires. Quels qu’ils soient, ils seront toujours les bienvenus!

Néo-santons et voeux 2013

Posted in Uncategorized on décembre 17th, 2012 by gerard – 6 Comments

C’est presque devenu une tradition: Chaque année, à pareille époque, je soumets à Médéric Gasquet-Cyrus quelques propositions de santons qui firent nos bons ou nos mauvais jours en 2012. Quant à savoir s’il en choisira un pour en parler sur Radio Bleu-Provence, je vous tiens au courant au bas du présent article… Il doit, je suppose, s’accommoder de la ligne éditoriale de la station qui doit être bien frileuse pour tout ce qui est à connotation plus ou moins politique…

Lou Gnasquet-Cyrus(1) : Santon universitaire avec de hauts degrés de connaissance (au moins 51 comme le pastaga du même nom) dans le domaine de la jactance de la Martiale. Fait la bazarette quotidiennement sur une radio locale en tenant des propos imbibés de particularismes sémantiques propres à sa ville natale. Anticonformiste, il est plus souvent en jeans et T-shirt qu’en prof de fac au costume trois-pièces. C’est sans doute mieux ainsi, parce que s’il doit ressembler à l’asdepico ci-après… Hé bé… Non, merci ! Sponsorisé par Ricard, Duval, Pernod, etc…

(1) : Boudiou ! J’ai failli mettre « lou gnasquet-cirrhose »… (Ow gari ! Tout ça c’est pour la déconne, en vrai on t’aime bien sabès!)

L’ asdepico : Santon normaoù, quoique tenant légèrement du ravi et du marque-mal, fagoté à la Mestre Arnaoù depuis la faquine toute mâchurée, la liquette (2) pleine d’espous avec le chichibèli dehors, la cravate tirebouchonnée et de traviole jusqu’aux brailles mouligasses en passant par des pompes rasqueuses aussi ternes que son charisme (3). Comme on ne savait pas trop à quoi il pourrait bien servir, on en a fait un Président de la République.

(2) : On est loin des liquettes nickel-chrome à la one-again de lou jacklang.

(3) : En fait, je suis un peu langue de pute pourquoi ( 4) du charisme il en a : La preuve, en général, il suffit qu’il apparaisse quelque part pour que de longue il se mette à tomber coucarin ; c’est ti pas magique çà ?!

Lou bayrou : Un roi de la loose avec divertissement. Sorte d’encroyeur qui te refait le monde à coups de « yaka » ou de « faukon » dans les périodes pré-électorales. Après les élections, est à rechercher au fin fond des Pyrénées Atlantiques, en général auprès de sa mémé qui le console de ses multiples nàrris.

La carlotti : Santon qui n’a pas de figure pourquoi(4) un jour elle est copains comme cochons avec lou gay Rini, et le jour d’après, elle est en première ligne pour lui donner la misère. A son image, on lui a donc refilé le ministère des brancaïs et des totis (5). Qui se ressemble s’assemble !

(4) : pourquoi = parce que

(5) : Héo, on se fait la vogue qué ? Y a pas de pets joratifs là-dedans !

La touiteuza : Santon chienne de garde de l’Elysée, sorte de « gendarme » pour protéger son « jésus » auquel elle a voué sa « rosette » ; un peu « boudin » sur les bords et complètement « sale-amie » dans le dedans. Aime bien se faire rouler une pelle baveuse les soirs de victoire électorale, aime aussi mettre l’embrouille par des « touits » incongrus.

Lou filloun-de-puta : Santon velléitaire _ un peu stassi qué ! _ qui voudrait qu’on vote sur le principe d’un vote à propos du pré-vote du vote anticipant le vote d’avant le vote du vote définitif (les « Efferalgan » sont en bas à gauche dans la pharmacie !).

Lou coupé-en-deux : Santon clientéliste (cf « Salut les copés! ») qui mélange « pain au chocolat » et « ligne rouge », et qui risque de se retrouver chocolat avec le rouge au front.

Lou mital : Santon sidérurgiste qui n’aime pas qu’on le prenne pour un counass’. Connaît bien le mitan des affaires du métal: Est prêt à nous refiler ses canards goïs en ne conservant que ce qui rapporte des pépettes.

Leï essèneucéhèmeux : Santons navigateurs en eaux troubles. Ces figurines (…pour ne pas dire ces « figures ») ont la particularité d’avoir toutes les bras cassés, ne fut-ce que pour amarrer solidement leurs pointus (du gabarit « Napoléon Bonaparte » tout de même!), avec « l’aide » d’autres brancaïs : les lamaneurs du PAM.

Lei espérous : Moulon de santons qui commencent à se positionner pour devenir Conse de Marsilho en 2014. On trouve là lou dinosaurous-gaudinsis (départ non assuré), teissié lou papet, lou mou-zelié alias « too loose » (départ différé pour le moment), lou blum-blum-tralala, la boyée aux corneilles (jeune louve aux ratiches pointues), lou tian (…ou la tinette, j’sais plus trop bien car c’est duraille de faire la différence), etc… De l’autre côté, c’est pas dégueu non plus : Lou gay Rini (départ encore moins assuré), lou menoùchi à la voix inversement proportionnelle à son QI, la carlotti qui ne se sent plus pizzer royalement dans son calzone depuis qu’elle a un portefeuille, lou cazèli qui pense empapaouter tous les autres et tirer les marrons du feu, etc…Tout aussi traditionnel, Adhémar, Michel, Raimondo et moi vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année, avec tout ce qu’il y aura de meilleur pour vous et ceux que vous aimez en 2013!Ajout du 4 Janvier 2013: Eh weï! Finalement, Médéric a bien _ même très bien _ parlé de mes santons dans son émission du 18 Décembre 2012. J’ai repassé ci-dessus en vert ce qu’il a cité dans ladite chronique. L’intégralité de l’émission est ici: DIMA MA181212 – Des santons bizarres.C’est d’autant plus sympa qu’il a aussi donné l’adresse URL du site, merci beaucoup gentil Médé …et à l’an prochain!

Voeux et santons

Posted in Uncategorized on décembre 20th, 2010 by gerard – Be the first to comment

 JOYEUX Noël

bonne annéE 2011

giganoel11

à tous & à toutes

 

LES NEO-SANTONS DE LA CRECHE PROVENCALE

Je vous ai déjà parlé de Médéric Gasquet-Cyrus ici , figurez-vous qu’il a battu le rassemblement il y a quelque temps, pour se faire envoyer des idées de « santons farfelus, en rapport avec l’actualité de l’année ou intemporels ». Il désire en effet faire une petite revue de fin d’année dans sa chronique quotidienne sur France-Bleu Provence « Dites-le en marseillais… » Je lui en ai mitonné dix exactement. Comme sa rubrique ne dure que 2 ou 3 minutes à l’antenne, je ne sais s’il choisira un de mes santons au milieu des envois qu’il aura reçu. Par contre, j’ai pensé que mes lecteurs provençaux _ et peut-être même les autres s’ils comprennent le vocabulaire phocéen _ pourrait y trouver l’occasion de se divertir quelques instants.

La fadada-fadela: Santon qui a vécu un beau conte de fée. Le lendemain du remaniement ministériel où on l’a prié d’aller se faire voir à Endoume, on a pu la voir dans la rame de métro du prolo de base; elle qui, la veille encore, avait carrosse et automédon pour la conduire de crèche en crèche chez ceux qui aiment vivre comme dans une étable, s’est retrouvée presque à fréquenter le pôle-emploi qu’elle a tant préconisé!

Apparence: Petit gabarit, habillement entre les deux: mi pute, mi soumise.

Lou forgé: Santon renégat qui a vécu un temps à la Marsiale et qui, ayant quelque peu réussi dans le maniement de lou raquetto, a préféré vivre et planquer ses picaillons chez un peuple estranger de dehors, peuple d’ailleurs de Valais et de Vaud.

Apparence: Grand stassi, tenue de tennisman, des liasses de billets de 500€ dépassent de ses poches pour ses fameux amortis.

Lou bordillous: Désigne le métier et l’éthique existentielle de l’intéressé. Santon normalement préposé à l’enlèvement des racadures et autres bordilles, en fait un grand nostalgique de la Grande Peste de 1720. Cet encatané de frais fait de son mieux pour être le plus possible en grève et menacer l’état sanitaire de la ville.

Apparence: Jusque vers 10h/10h30, tenue normale d’engorgeur de la circulation; à partir de 10h30, en général, tenue de bistrotier dans l’établissement au nom de son épouse.

Lou grutié: Santon parasite encore pire que le précédent! Pétri de privilèges, il ne sait pas, en fait, ce qu’il veut exactement (…à part emmouscailler les populations)… Ou plutôt si: Que les pétroliers autour de l’étang de Berre s’entendent pour les employer, sachant que si ce n’était pas le cas, ils tomberaient sous la coupe de grands groupes multinationaux, et seraient obligés… (Horreur!) de travailler! Font ce qu’ils veulent du port et, par conséquent, de Marseille, sont totalement indépendants de la CGT (à Paris, même Bernard Thibault craint ces sortes de nantis catalogués franchement à droite), roulent sur le platine iridié et se transmettent leurs charges par cooptations le plus souvent corsico-familiales!

Apparence: Dossard fluo avec CGT visible depuis Pampérigouste. Tient dans une main son drapeau rouge, et dans l’autre les clefs de sa Ferrari testarossa.

Lou Tian: Santon potiche, sorte de sentibelli(1) à l’utilité improbable. En fait, il appartient à une bande de petits conses aux ordres du Grand Conse (celui qui a vue sur le Lacydon), on trouve dans cette coterie lou téssié, l’assanto gravo et lou djilou. Ce porte-coton pour son patron peut être assimilé au récipient bien connu de la cuisine (électorale) marseillaise.

Apparence: On peut reprendre sans choquer le santon-type de Moussu le Conse de la crèche traditionnelle: l’écharpe, le parapluie, le gibus, etc… Touche personnelle: Beau gosse, mais depuis trop longtemps maintenant, donc franchement vilain! Blond aux yeux clairs, l’archétype du kéké marseillais quoi (ironie inside)!

( 1 )= Pour Médéric, un sentibelli avec un « e », c’est un estron indépendant qui fait sa vie en dehors du pàti (à ajouter à ton dico un de ces jours!).

Lou Ménouchi: Santon à l’organe phonatoire puissant; s’il est à la Batarelle et toi aux Goudes, pas besoin de téléphone, tu l’entendras! Autre sorte de conse que celui cité précédemment, à savoir qu’il n’est pas de la majorité du Grand Conse (celui qui s’accroche à sa vue sur le Lacydon). Cette particularité lui a valu d’être poussé par ses petits camarades sur le devant de la scène lors des Conseils Municipaux; il fait en effet efficacement le pendant à la grosse voix bien connue de lou Gaùdin’.

Apparence: Pour le physique: Sorte d’ange Boufareu, mais qui n’aurait pas besoin de trompette. Pour le QI: Sorte de Pistachié, mais sans les banastes.

La lapsuço: Ressortie des placards de l’oubli, il y a cette année une forte inflation sur cette figurine de tradition occitane incontestable: la marchande de pipes. R’accidanti! C’est de la folie! On s’arrache celle qui a une vie d’ange; oui vraiment, ça fera dati dans l’Histoire! Dans la Pastorale Maurel, c’est ce personnage qui s’était spécialisé dans le fameux passage: « …Vuejo à plen bord, vuejo à bord lis estrambord… ».

Apparence: La pipière est très souvent représentée avec une pompe(1) _ bé té, tu m’étonnes! _ à son flanc gauche et une botte de poireaux engorgés à son flanc droit.

( 1 ) = …à l’huile d’arachida bien sûr!

Leis bogues da nouvoù: Deux jumeaux-santons de l’instanton(1) qui ne ressemblent à rien, peut-être un peu à la tarasque, mais en s’esquichant bien l’imagination! Dans la crèche provençale, ce sont eux qui font marrer tous les autres santons, même le Petit Jésus se ferait pipi dessus d’hilarité… Des estrassants sans égal; il était temps-X qu’on rigole un peu!

( 1 ) = http://fr.wikipedia.org/wiki/Igor_et_Grichka_Bogdanoff

Apparence: Chaque maître-santonnier n’aura pas trop à se lever le bédélet pour les confectionner: taillage à la serpe des visages, air con, combinaison argentée et faï tira!!!

Lou fédé mité: Santon cuculturel dans la tradition des pistachiés et des ravis. Dans la crèche provençale, il est toujours représenté au milieu de jeunes bergers ou des fils d’aveugles (on dit même que le Petit Jésus aurait intérêt à fermer les écoutilles quand il est dans les parages). Ego surdimensionné, si vous soulevez sa chemise (adultes seulement, vraiment trop dangereux pour les petits n’enfants) on pourra contempler son embouligue surinfectée par l’idée qu’il se fait de lui-même. Si vous ne pouvez vous le procurer, on peut tout aussi bien le remplacer par une peluche de Pedobear…

Apparence: Veste ultra réversible, langue extra-longue et multi-usages, tient le cirage dans une main et la brosse à reluire dans l’autre.

Leïs paùro couns: Très nombreux santons qui ne sont pas tenus en haute estime par les encroyeurs qui tiennent le haut du pavé ( Gouvernants, patrons, chefs, sous-chefs, sous-sous-chefs, sous-sous-sous chefs, etc…). Eternels entubés sans vaseline quand il s’agit de leur inculquer profond le point de vue gouvernemental sur les retraites, la sécurité de moins en moins sociale, les impôts soit-disant « allégés » mais qui pèsent(=baisent) de plus en plus lourd, etc…

Apparence: Le contraire de SuperDupont pour les pouvoirs, mais tout à fait lui pour le look: béret, baguette, caleçon de flanelle…

Un de mes correspondants, qui a voulu rester anonyme pour des raisons sécuritaires, m’a envoyé ces deux-là (Non, monsieur, ça n’est pas moi! Moi, je n’ai pas la « vergogna », et je l’ai maintes fois prouvé, pour stigmatiser les autonomistes): 

SANTONI : n. prop*. Venu de Corsica la Bella. Créé par un santonnier insulaire qui, n’ayant jamais réussi à peindre correctement un visage, l’a remplacé par une cagoule noire, plus facile à exécuter. Toujours masculin, ce personnage discret a un physique indéfini, variable selon l’artiste qui le fabrique ; aucun témoin n’a jusqu’ici pu le décrire clairement.. ATTENTION(s) : 1 – SANTONI étant un nom propre, ne jamais dire « u santoni » ce qui serait ressenti comme une injure venue d’un gaulois. 2 – Ceux qui veulent ce santon dans leur crêche doivent le réaliser eux-mêmes. Aucun d’entre eux n’est, soit disant, à vendre.

RICARGA DIGAZZU : n. prop.* Venu lui aussi de Corse. EDF Bleu Ciel, pour récupérer la clientèle de GDF, a proposé comme sujet d’un concours d’artistes la création d’un santon féminin local et qui porterait ce prénom ostensiblement féminin. Les concurrents ont exigé que les femmes restent aux fourneaux, et le personnage est devenu masculin, malgré le prénom. Ce personnage discret a un physique indéfini, variable selon l’artiste qui le fabrique; aucun témoin n’a jusqu’ici pu le décrire clairement.. ATTENTION(s) : 1 – Ce santon, très technique, émet une lumière bleue, la nuit, ansi que des sons brefs, du genre Vlam ! ou Broum ! . 2 – Ceux qui veulent ce santon dans leur crêche doivent le réaliser eux-mêmes. Aucun d’entre eux n’est à vendre.

Le 30 Novembre, un autre de mes correspondants me fit finement observer que l’invité de France-Bleu Provence ce jour-là était le Quasimodo de la comédie musicale « ND de Paris ». Vous voyez d’ici toutes les astuces que l’on pourrait faire avec « Lou Garou »… Merci J-P!

Ajout du 23 Décembre 2010: Je vous ai mis en vert les allusions et le santon cités par Médéric Gasquet-Cyrus dans ses émissions entre les 13 et 17 Décembre. Ci après l’émission du 13, avec, entre 1:33 et 1:55 mon bordillous en vedette: Santons imaginaires01

Ajout du 30 Décembre 2011: Un an plus tard, ce même Médéric a cité le « Santoni », ici en rouge, de Michel (cf  http://gigaproduction.fefaine.be/2011/12/20/joyeuses-fetes-de-fin-dannee/ ) Va comprendre Charles!…

P… deux ans!!!

Posted in Uncategorized on novembre 1st, 2010 by gerard – Be the first to comment

Ce soir, il y aura deux ans que Gigaproduction existe! L’heure est venue de faire le point: Mon Dieu, ça va pas trop mal, je dirais même que c’est une satisfaction de voir que le bébé se porte plutôt bien!

A l’origine, je rappelle combien je suis redevable à notre amie Fefaine de la matérialisation de cette envie d’avoir un petit quelque chose à faire partager. Sans elle, sans son hébergement, sans ses conseils avisés, sans sa gentillesse jamais prise en défaut, rien de ce qui vous divertit peut-être aujourd’hui n’aurait existé. Je me souviens combien je l’ai sollicité, pendant l’été et l’automne 2008 pour « nourrir » le blog avant sa parution, c’est-à-dire du 5 Novembre 2005 au 1er Novembre 2008. Il fallut collecter, mettre en forme, illustrer les sottises qu’Adhémar et moi échangions depuis un bout de temps. Merci encore Delphine! Vive la Belgique, vive les belges!

Et puis, il y a l’ami Adhémar bien sûr! Qu’aurais-je fait, que fais-je, que ferais-je sans lui? Sans un petit article, sans un ch’tit poème de temps en temps pour me dépanner quand l’inspiration vient à me faire défaut…Merci l’aîné, t’es le meilleur!

Fidèle (rendez-vous compte: on est copains depuis 1959), régulier, constant, on peut compter sur Michel! Il n’y a pas que ses savoureux mots-valises. Ses patronymes familiaux, ses interventions (rappelez-vous l’article sur « l’appeau ») et sa culture provençale: Tout ça est toujours finement spirituel et hautement apprécié. Je reste persuadé que le jour où il nous pondra un article 100% perso, notre rate se dilatera jusqu’aux étoiles. Grand merci Mestre Tchéou!

Le petit nouveau tient déjà une grande place dans le site. Raimondo cultive les cinq « P »: poète, pondéré, plaisantin, perfectionniste et paillard. J’ai failli ajouter « prolifique » car, pour l’instant du moins, sa production est impressionnante. Avec de telles réserves, j’ai de quoi voir venir… Merci au ménestrel de la région parisienne!

Je remercie aussi ceux qui nous font l’honneur et l’amitié de venir nous faire une petite visite de temps en temps. Sachez que c’est toujours gratifiant de lire vos commentaires; n’hésitez jamais à en faire des tonnes, ça nous permet d’être à votre écoute. Par exemple, il aurait été important que j’eusse vos opinions sur les « Comic strips » de cet été. Je m’explique: Le renouvellement des clips BombayTv étant extrêmement lent, il m’est donc difficile d’élaborer des séquences inédites (qui ne soient pas, peu ou prou, des redites ), et j’ai bien l’impression que ces « bandes dialoguées » n’ont pas fini de jouer le rôle de substitut. Qu’en pensez-vous?

Au plaisir s’ajoute la satisfaction d’avoir pu vous faire oublier, par l’humour, les problèmes du quotidien, et ce n’est pas rien de nos jours… Si vous nous en jugez dignes, n’oubliez pas de signaler le site à vos parents et amis!

Alors, bien sûr, j’aurais pu me lancer dans le grandiloquent!

Par exemple, dans le genre mégalo-héroïque:

http://en.tackfilm2.se/?id=1288345197265ID298 (Son + F11 pour Grand écran)

Ou bien encore, dans le genre épique; vous voyez ça d’ici, je suppose:

« Ce site avait deux ans, les roms étaient en Sarthe,

Déjà Sarkoléon perçait sous « pelle-à-tarte »… »etc

Mais, outre que cela a déjà été fait (et bien fait!) l’an dernier à la même époque par Adhémar, je pense que vous seriez davantage intéressé(e) par un petit bilan:

La nouvelle rubrique « Actualités » a tenu le coup! Avec Adhémar, non seulement la dizaine mensuelle d’images a pu se maintenir, mais il y a même eu des extensions (Marseille, capitale culturelle en 2013 ; j’omets volontairement les parutions estivales qui mélangèrent Actualité et Plaisanteries Douteuses). Pour l’avenir, j’ai pensé désormais donner le titre de « Hors série + nom du thème + numéro » à ce genre de fichier qui ne « colle » pas obligatoirement à l’actualité. 

Malheureusement « Le Concours permanent », lui, est toujours en panne. Je ne sais trop quoi faire pour relancer de l’intérêt pour cette rubrique…

A partir du 10 Novembre, grâce à Raimondo, nous vous proposons un roman-feuilleton. Comme l’auteur lui-même ne sait pas comment continuera son propos, je ne vous raconte pas l’insoutenable suspense qui est ainsi entretenu! On tablera sur un épisode tous les 2 ou 3 mois…

A partir d’aujourd’hui, vous trouverez dans la page « A propos… » un ajout concernant la fiabilité des liens donnés dans le site. Cela devenait nécessaire, car l’usure du temps atteignait lesdits liens. Cette actualisation avec des abréviations se fera progressivement. A cette même place aussi, vous trouverez les mots à ne pas utiliser dans vos éventuels commentaires pour ne pas être traité comme « spameur ». 

Ah oui! J’allais oublier: Alors que l’actualité est très chargée (cf Grèves…), j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop, car tous les clips de ce mois-ci sont auto-promotionnels!

Légitime inquiétude

Posted in Uncategorized on novembre 1st, 2010 by gerard – Be the first to comment

Pour un tel anniversaire, il est bien naturel que les beaufs, José Bové, les kékés, les autonomistes corses, les nolifes, les supporters insupportables de l’ OM, les has been, Frédéric Mitterrand et autres couch potatoes soient inquiets, d’abord de l’existence même, ensuite de la pérennisation d’un site comme le nôtre. Qu’ils interpellent les responsables politiques par médias interposés est tout à fait légitime!… On est en Démocratie que Diable!

http://www.acapela.tv/card/GoodOldTimes/6e2503da0ddf72e975e15fb3ad16179177eacf3c

12 Comic strips 01

Posted in Uncategorized on juillet 1st, 2010 by gerard – Be the first to comment

Mais oui, vous retrouverez bientôt les clips BombayTv! Ici, le principe est aussi simple que dans « Concours permanent »: On détourne une suite d’images pour dégager un petit scenario, amusant si possible.

1ère catégorie:  5 bandes qui sont, entre 90 et 100%, les traductions des originaux (A ce propos, si vous comprenez l’anglais, je vous recommande le site http://comixed.com/ mais il y en a d’autres!).

2ème catégorie: L’inspiration vient en partie de l’original, mais l’adaptation est beaucoup plus personnelle. Disons, en gros, que c’est du « fifty-fifty ».

3ème catégorie: Les 5 bandes introuvables ailleurs qu’ici sur le web, parce que 100% personnelles.

Voilà! Vous en aurez 12 autres le mois prochain dans les mêmes proportions. Evidemment, comme d’habitude, je souhaiterais vivement publier vos propres productions.

Concours permanent: Apport personnel 1

Posted in Uncategorized on juillet 1st, 2010 by gerard – Be the first to comment

J’espère que les comics strips vous aurons stimulés et motivés! Il est plus que temps, pour vous, de participer à ce Concours (tous les matériaux sont disponibles en cliquant ci dessus dans le 3ème onglet). Quelle joie ce serait de présenter, dans un futur proche, vos créations!  Allons, courage, ce n’est pas bien difficile, la preuve…

Enjoy my friends! On peut faire beaucoup mieux!