Posts Tagged ‘femmes’

La parité partout…

Posted in BombayTV on avril 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

…est-ce bien raisonnable? 
http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-571aae26a333f3c26c47caaa84d753ab.htmlprintemps2015_03

Loi sur la parité

Posted in BombayTV on mars 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment
Combat d’arrière-garde pour les machos:
journéefemme_01

Nota Bene: Les illustrations des 6 clips de ce mois anticipent d’une semaine la Journée de la Femme qui aura lieu le 8 Mars. J’en profite pour rappeler que ces images n’ont aucun rapport avec le clip lui-même. C’est juste une série sur un thème commun…

Reflexe de Pavlov?

Posted in BombayTV on mars 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment

 L’appétit vient en matant:

http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-56448531d97679deff426512b2421068.htmljournéefemme_06

Tout est dans le doigté…

Posted in Abitboltv on février 1st, 2015 by gerard – Be the first to comment
…pour être un bon professionnel:
prostitution06

La drague

Posted in BombayTV on janvier 1st, 2014 by gerard – Be the first to comment
Y’en a qu’ont dû sauter une ou deux générations:
prostitution_05

Mâles turgescents de pays émergent

Posted in Bmovie-TV on mars 1st, 2013 by gerard – Be the first to comment
L’Inde, pays de la non-violence, qu’il disait l’autre…
bellemere05

Mieux vaut faire envie que pitié

Posted in BombayTV on septembre 1st, 2012 by gerard – Be the first to comment

Faut reconnaître que c’est souvent vrai:

http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-7345edff9ad9614b7381b56cfe1a9057.html

L’Oréality-show

Posted in Bmovie-TV on septembre 1st, 2012 by gerard – Be the first to comment

Héo les frangines! J’suis pas macho, c’est juste pour rigoler, vu?

http://www.grapheine.com/bmovie-tv/movie-fr-59b526d21392c5fe69079070659ef343.htmlNB: Pardon! Il ne faut pas de « s » à moche! Désolé!

Conséquence inattendue… ou pas!

Posted in Bmovie-TV on mai 1st, 2012 by gerard – Be the first to comment
Consommez avec modération:

Parodies d’une ballade et de 2 chansons

Posted in Oulibouf on novembre 20th, 2011 by gerard – Be the first to comment

Adhémar se frotte ici à « La ballade des dames du temps jadis » de François Villon :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Ballade_des_dames_du_temps_jadisBallade des chèvres d’antan

Dites-moi où n’en quel pays

Est Sofia la belle romaine;

Mais où est donc Martine Aubry,

La lilloise qui la ramène ?

Zsa Zsa Gabor et la Magnani

Eva Péron et Golda Méyère ?

Semblablement où est Jeannette***

Qui demanda que le Sénat

Fût châtré, privé de roupettes !

Mais où est Lollobrigida ?

Où est donc Martine Carol ?

Demongeot, Viviane Romance ?

Gaby Morlay, Suzy Delaire,

Où sont parties  toutes ces folles :

Barbara,  Beauvoir, Laguillère ?

On n’en parle plus depuis cent ans !

Mais où sont les chèvres d’antan ?

 

Où est la trop belle Bacall,

Liz Taylor et sa Cléopatre ?

Annie Cordy,  Juliette Gréco,

Maria Schneider et sa motte de beurre ?

Où est donc la Rossi-Drago,

Nul ne sait où elle demeure.

Dalida et Ginette Leclerc ?

Où est Sylvana Mangano

Qui triompha dans Riz Amère ?

Et la mystérieuse Garbo ?

Edith Piaf et Jeannie Longo,

La Cresson et sa cressonnière ?

Où est la terrible Ségo

Qui prêchait à voix de chaisière ?

Où est la ronde Bachelot

Qui nous montrait ses hémisphères ?

Où est donc la Sylvie Vartan ?

La Goulue et son beau postère ?

Mais où sont les chèvres d’antan ?

 

Où s’est fourrée Ingrid Bergman

Qui montrait sa grande carcasse ?

Mireille Darc et ses seins de glace ?

Manaudou, Mauresmo,  Steffi Graf

Edith Piaf et sa voix de basse ?

Patachou et Rina Ketty,

Cicciolina et Paris Hilton,

Sarah Bernhardt, Casque d’Or, Maurane ?

Où est la divine Bardot

Qui tuait tout sur son passage ?

Où sont Arantxa et Hingis,

Benazir, Indira Gandhi,

Adjani et ses grandes paluches ?

Mais où est donc Sarah Bernhardt ?

La Sagan est partie aux pluches.

Marilyn, la reine des stars

Avec ses formes callipyges,

Et Jay-Lo, et Ornella Mutti ?

La Kelly et son prince d’opérette ?

Et Sheila avec ses deux couettes ?

Où est Mireille Mathieu

Qui braillait au Soleil Levant ?

Où est partie Lara Fabian ?

Madonna et Pétula Clarke,

Il était temps qu’on les débarque !

Mais où sont les chèvres d’antan ?

 

Prince il faudrait une semaine,

Quelques mois, peut-être dix ans,

Pour citer toutes ces mémères !

Mais où sont les chèvres d’antan ?

                                       Adhémar – 2011

*** Jeannette Vermersch, la concubine de Maurice Thorez, cria en pleine Assemblée : On vous coupera les couilles !” C’était au Palais Bourbon et non au Sénat.LE GRAND BAISEUR

Inspiré de cette chanson d’autrefois (1912) :  » Le dénicheur », sur une musique de Leo Daniderff

Pour l’air:  http://www.youtube.com/watch?v=BQoC-DX9qHY

Pour les paroles  de Gilbert et Léon Agel: http://www.paroles-musique.com/paroles-Frehel-Le_Denicheur-lyrics,p12224

Refrain

On l’appelait le grand baiseur

C’était un accro d’la quéquette

Dès qu’il voyait un joli cœur

Il lui demandait une sucette

Ses envies étaient bien connues

Et les femmes de son entourage

Acceptaient les accès de rage

De ce grand amateur de cul

Sa femme une accorte brunette

Acceptait ses débordements

Car elle était cette minette

Amoureuse de ce forban

Ce beau parleur ce grand paillard

Qui savait bien l’embobiner

Par l’éclat d’un œil égrillard

Ou ses allures de chevalier

Et comme elle était pleine  d’argent

Il vivait comme un vrai sultan

Au refrain

Mais un jour dans un grand palace

Où il descendait fréquemment

Il regarda d’un œil salace

Une soubrette au corps troublant

Il eut soudain très grande envie

Apercevant cette beauté

De lui faire caresser son vit

Avec ses lèvres colorées

Mais la belle le repoussa

Et chez les flics elle l’assignat

Au refrain

Comme il croupissait en prison

Son épouse accourut alors

Et elle aligna  son pognon

Pour adoucir son triste sort

Elle aurait fait pour son  aimé

N’importe quel arrangement

Pour qu’il puisse être libéré

Afin qu’il vive  décemment

Et c’est pourquoi elle lui paya

Le plus fameux des avocats

Dernier refrain

C’est ainsi que le grand bandeur

A recouvré sa liberté

Tous ses amis ses zélateurs

Firent une  fête à tout casser

Et quant à la pauvre soubrette

Qui refusa de le sucer

Elle jura de se faire payer

                                Sans avoir à faire des branlettes .                                                                                                                                                                                  RAIMONDO -2011

L’heure est sans doute venue de donner quelques conseils à un charmant bébé apparu récemment dans cette vallée de larmes (pour l’air: http://www.youtube.com/watch?v=Hyh4TifZJRE )

Julie                                                                                       Giulia

Paroles de Maurice Vidalin-1957               Gérard- 2011

N’allez pas Julie, vous rouler dans l’herbe…..N’allez pas Giulia, pétuner de l’herbe
Quand Monsieur l’abbé déjeune au château.. Quand papa est là pour prendre un râteau,
N’allez pas non plus jouer aux proverbes….. N’allez pas non plus vous foutre la gerbe
Avec les bergers aux tendres flûtiaux………. Avec ses ministres, servile troupeau.
Et je vous défends, vilaine petite,…………….  Et je vous apprends qu’la petite bite
Nue dans la rivière, au milieu du bourg,……. Pue de la crinière, comme Montebourg,
De dire aux pêcheurs :  » je suis une truite……Il fera en sorte, qu’illusions détruites,
Me pêche qui veut m’apprendre l’amour »……Donner l’impression « toujours à la bourr’ »

{Refrain:}
Les yeux baissés,…………………………………..Les vieux baisés,
Les genoux serrés,…………………………………Les voyous « serrés »,
Faites de la dentelle……………………………….Faites donc les poubelles,
Faites de l’aquarelle,………………………………Faites la maquerelle,
De la tapisserie,…………………………………….De la galanterie,
De la pâtisserie,…………………………………….De la dysenterie,
Mais n’allez pas surtout…………………………..Mais n’allez pas surtout
Courir le guilledou…………………………………Sucer les roudoudous,
Avant de prendre époux…………………………Epouser un ripoux.

2 – Avec Ferdinand, vous n’êtes plus d’âge…..Avec le Guéant, et ses matraquages
A vous trémousser foll’ sur ses genoux,………Des étudiants tombant à genoux,
En lui agaçant le bout des moustaches………..Vous apprendrez ce qu’est un quadrillage
Pour voir si ça pique ou bien si c’est doux !….Et si c’est vrai qu’il est un bande-mou !
Et quand vous sentez son trouble, Julie………Surtout évitez, Ô jolie Giulia,
Ne demandez pas d’un air innocent :…………..Quand vous évoquez Botox et onguents,
« Cousin, dites-moi si je suis jolie,……………….De faire de la peine à maman Carla,
Et si je fais plus que mes dix-huit ans »…………Parlant factures qui coûtent tant et tant.

{Refrain}

3 – Un matin, Julie, blanche à la chapelle,……Un matin Giulia, Porte de la Chapelle,
Devant la famille vous direz ce « oui »…………..Vous aurez alors joliment joui
Qui vous livrera timide gazelle,…………………Jusqu’à en avoir mal à la rondelle
Aux tendres assauts de votre mari…………….Des assauts «Père-vert»(Thierry Mariani).
Dès le lendemain, vous serez tranquille,……..Dès le lendemain, quittez les débiles,
Je ne serai plus là pour vous gronder………… Y compris votre père, le nain Simplet,

Vous pourrez alors, femme d’imbécile,…………Certes oui, la vie n’sera pas facile,
Prendre autant d’amants que vous le voudrez…..Mais vous aurez gagné la Liberté.

{Refrain2:}
Les yeux baissés,………………………………………Les vieux baisés,
Les genoux serrés,…………………………………….Les voyous » serrés »,
Faites de la dentelle,………………………………….Faites donc les poubelles,
Faites de l’aquarelle,………………………………….Faites la maquerelle,
De la tapisserie,………………………………………..De la galanterie,
De la pâtisserie,………………………………………..De la dysenterie,
En attendant le jour,………………………………….Mais n’allez pas non plus
Qui ne saurait tarder,…………………………………Courir aux autres moches,
De votre liberté………………………………………..Je veux dire la Gauche.